Archive for 2017

Enquêtons sur ce que nous sommes, et partageons nos découvertes !

Des étudiants de L1, L2 et L3 du département de sociologie & d’anthropologie participent au colloque de l’association Anthropologie pour tous

Le colloque “Jeunes en banlieue: ce que disent les enquêtes” a lieu au lycée Le Corbusier d’Aubervilliers le 20 mai 2017. Vous pouvez vous y inscrire sur le site de l’association: https://www.anthropologiepourtous.com/inscription

Consultez le programme du colloque: programme

Cours “Décrire la société française” reporté

La séance du cours de Décrire la Société Française du vendredi 05 mai de 09h à 12h, normalement assurée par B. Leclercq, est reportée le vendredi 12 mai à la même heure

Cours “Observation” (Licence)

Jean-françois Laé retrouvera les étudiants de son cours d’observation le Jeudi 27 avril et le Jeudi 4 mai 2017 à Paris 8 pour deux séances de restitution à 15h.

Absence C. Dargent

Claude Dargent n’assurera pas son cours “Sociologie du vote” ce jeudi 20 avril à 15h. Reprise du cours le jeudi 27 avril.

Séminaire doctorale “Eau et Sociétés”

Vous trouverez ci-dessous l’annonce du séminaire doctoral “eau & sociétés” du 26 avril: “Besoins en eau” dans les villes françaises au 19ème siècle.

Vient de paraître Retours aux rituels

Vient de paraître (mars 2017)
Retours aux rituels, n° 33 de la revue Ethnographiques.org
Numéro dirigé par Emma Gobin et Maxime Vanhoenacker
(en collab. avec N. Adell et Th. Wendling)

Rassemblant des études de cas détaillées issues de l’ethnologie, de l’histoire et de la sociologie, ce numéro explore l’innovation rituelle au prisme de ses ressorts réflexifs. Centrées sur l’analyse de contextes religieux aussi bien que laïques, européens et/ou extra-européens, les contributions réunies interrogent le rôle actif que les acteurs ou agents du rite jouent en matière transmission rituelle. Contribuant à décloisonner le rite de différentes dimensions d’analyses qui continuent encore de le figer, les textes documentent ainsi certaines modalités inexplorées de (re)production et de structuration de l’activité rituelle, dans ce qu’elles ont de foncièrement négocié et distribué.

Disponible en ligne : http://ethnographiques.org/

Absence C. Dargent

Claude Dargent n’assurera pas son cours “Sociologie du vote” ce jeudi 6 avril à 15h.

Fermeture secrétariat (Master)

Le secrétariat assuré par Corinne Charron est fermé du 4 au 17 avril inclus (congés)

Cours “OBSERVATIONS” de Jean-françois Laé

Jeudi 30 mars 17
cours OBSERVATION
De Jean-françois Laé

RDV à Paris 8 pour une séance de restitution
A 15H.

Important : Vérification des IP

Il ne vous reste que deux semaines pour faire la vérification des IP auprès du secrétariat.
Nous vous informons qu’il n’y aura pas de fiches pédagogiques à remplir ce semestre.
Par conséquent il est capital que les étudiants soupçonnant une anomalie dans leurs inscriptions viennent se présenter avec leur contrat pédagogique au plus tard le 07 avril.

Secrétariat du master

Le secrétariat assuré par C. Charron est fermé jusqu’au 24 mars inclus

Motions sur le suivi de carrière

Réunie en section plénière le 1er février 2017, la section 19 du CNU a pris la décision de refuser d’appliquer la procédure du suivi de carrière : elle ne siégera pas et n’examinera pas les dossiers. Elle demande l’abandon de la procédure de suivi de carrière.

Elle appelle

– les collègues à ne pas déposer leur dossier sur Galaxie

– les collègues à s’associer aux actions et aux organisations syndicales qui expriment leur refus de mettre en place cette procédure dans leurs établissements.

– les autres sections du CNU à ne pas mettre en œuvre le suivi de carrière.

Motion adoptée à l’unanimité des présent.e.s en session plénière.

La section 20 du CNU en réunion plénière à Nantes le 02 février 2017 se prononce à l’unanimité contre la mise en œuvre du « suivi de carrière » qui n’offre aucune garantie dans ses applications.
Elle rappelle que les sections du CNU, en tant qu’instances représentatives nationales, doivent être les partenaires incontournables de la réflexion à venir.

Radicalisation de la dictature en Turquie : solidarité avec les collègues réprimé·e·s

Le 25 janvier 2017, le procureur général de la Cour suprême de Turquie demande l’annulation de la quatrième décision d’acquittement prononcée en 2014 en faveur de Pinar Selek – sociologue, militante, écrivaine, arrêtée le 11 juillet 1998 alors qu’elle menait une enquête sur des militant·e·s kurdes dont elle a refusé de donner les noms, réfugiée en France depuis que son deuxième acquittement a été cassé.

Le 8 février 2017, l’Etat turc publie un nouveau décret-loi limogeant une nouvelle salve de fonctionnaires, dont 2585 du ministère de l’éducation nationale et 330 universitaires. Sans compter les contrats de droit privé non renouvelés ou rompus, cela porte à pas loin de 100 000 le nombre de limogeages dans tous les secteurs de la fonction publique depuis la répression à l’encontre des signataires de la pétition « Nous ne serons pas complice de ce crime » du 11 janvier 2016, contre les violences perpétrées par le régime dans les régions kurdes, répression démultipliée dans des proportions vertigineuses depuis le coup d’Etat du 15 juillet et la radicalisation dictatoriale du régime qu’il a enclenchée.

La concomitance de ces événements n’est pas fortuite. Acharnement kafkaïen, depuis 19 ans, contre une chercheuse et militante, répression massive et renvoi à la précarité, contre la protection relative du statut de fonctionnaire, à l’encontre de dizaines de milliers d’opposant·e·s au régime – condamnation à l’exil ou interdiction de sortie du territoire, persécutions anciennes ou récentes, individuelles ou collectives, il est toujours question de politiques répressives à l’encontre des minorités et de mise au silence des opposant·e·s, dans un contexte de radicalisation dictatoriale du régime et de complicité des puissances européennes obnubilées par le renforcement de leurs frontières contre les réfugié·e·s qu’elles contribuent à créer.

Nous condamnons la répression exercée par le gouvernement turc et l’inaction de notre propre gouvernement, déclarons notre soutien à Pinar Selek, à tous les fonctionnaires limogé.e.s en Turquie, à l’ensemble des forces de résistance de Turquie.

En tant que travailleur·se·s de l’université Paris 8, nous appelons nos collègues des universités à participer à toutes les actions de solidarité en cours et à venir.

Comité de solidarité de Paris 8 avec les collègues de Turquie

Pétition de soutien à Pinar Selek : https://www.change.org/p/soutien-%C3%A0-pinar-selek-pour-un-acquittement-d%C3%A9finitif
Site du collectif « Universitaires pour la paix » (BAK) : https://barisicinakademisyenler.net/English

Informations bancaires pour les dons au syndicat d’enseignant·e·s qui redistribuent 2000 livres turques par mois aux collègues limogé·e·s de la fonction publique :
ING Bank – Avenue Marnix 24,1000 Brussels, Belgium
IBAN: BE05 3101 0061 7075
SWIFT/BIC: BBRUBEBB
Please indicate “UAA Egitim Sen” in communication.
Pour plus d’info: https://www.ei-ie.org/en/uaas/uaa_details/68
Modalités du programme PAUSE destiné à accueillir en France des universitaires en danger dans leur pays : https://www.college-de-france.fr/site/programme-pause/index.htm

Absence M. Olivera

Étant souffrant M. Olivera ne peut assurer son cours de Grande Enquête cet après-midi de 15h-18h.

Absence R. Leclercq

Romain Leclerq ne pourra pas assurer son cours “Décrire la Société Française” ce jeudi 9 mars de 18h-21h. Il le rattrapera ce samedi à 9h en salle B230.

Séminaire doctoral “eau & sociétés”

Vous trouverez ci-dessous l’annonce du séminaire doctoral “eau & sociétés” du 9 mars:
Pastoralisme et gestion de l’eau en Afrique de l’Ouest.

Cours de M. Olivera

Le cours d’Ethnographie et anthropologie des tsiganes assuré par M. Olivera le jeudi de 15h à 18h a désormais lieu en B233.
Celui d’Anthropologie urbaine du vendredi de 09h à 12h assuré également par M. Olivera a lieu en B237.

Message à destination des étudiants de L3

Message à destination des étudiants de L3 : à compter du 1er mars, il n’est plus possible de commencer un stage dans le cadre de l’EC “projet tutoré ou stage pour l’année universitaire 2016-2017

Pour les étudiants du cours Observation de JF. Laé

Pour les étudiants du cours Observation avec JF Laé du Jeudi 15h-18h.

Le jeudi 2 mars, 15h

Nous nous retrouvons dans notre salle à Paris 8.
Pour un premier tour de table de nos observations au tribunal de Bobigny.

Présence obligatoire

Merci à vous

Jean-François Laé

Ces gens-là

Daniel Terrolle, anthropologue, a co-écrit la préface à la réédition d’un ouvrage de Colette Pétonnet : Ces gens-là, publié par les éditions du CNRS.

Français, étrangers, juifs, musulmans, chrétiens ou sans religion, « ces gens-là » ont une chose en commun : vivre dans une « cité de transit » de la France des années 1960. Là, dans les immeubles sans âme d’un territoire imprécis et périphérique, cohabitent déclassés, pauvres, migrants et assistés. Colette Pétonnet les écoute, les observe et note. Rien ne lui échappe de l’organisation et des rapports d’un « groupe » qui n’existe que par le regard et le rejet des autres. Plus que l’œuvre pionnière d’une talentueuse ethnologue, cette enquête constitue une pièce fondatrice de l’histoire des banlieues françaises.

Lors de sa parution en 1968, Ces gens-là eut un écho immense, électrique. Exposer scientifiquement, sans jugement ni misérabilisme, le quotidien des « sous-prolétaires » dérangeait aussi bien l’homme ordinaire que les intellectuels. Un effet qui reste intact aujourd’hui.

Préface de Roger Bastide

Postface de Liliane Kuczynski, Thierry Paquot et Daniel Terrolle

Pour en savoir plus : http://www.cnrseditions.fr/sociologie-ethnologie-anthropologie/7413-ces-gens-la.html