Archive for February, 2016

Cours “observation” au Tribunal de Bobigny

Les étudiantes du cours OBSERVATION (JF LAE et M. KOKOREFF) ont RDV jeudi 3 Mars 2016 dans le Hall du tribunal de Bobigny.
Dès 9 heures, un magistrat nous recevra pour présenter les audiences spécialisées et répondra à nos questions.
Soyez à l’heure!! Car nous irons dans une salle arrière du tribunal.

Absence de Nicolas Duvoux

Le cours de “Grande enquête” de Nicolas Duvoux consacré au “Monde privé des ouvriers” du mardi 1er mars 2016 (9h – 12h) n’aura pas lieu et sera reporté à une date ultérieure

Michel Kokoreff à Ce soir ou jamais

Michel Kokoreff, professeur de sociologie à l’Université Paris 8, était invité de l’émission Ce soir ou jamais vendredi 19 février 2016. Le débat portait sur la légalisation des drogues douces.

kokoreff-20160219
Lien vers l’émission

Lien vers une page de présentation des travaux de Michel Kokoreff.

De la rareté à la pénurie de l’eau

Nous vous invitons à la première séance du séminaire doctoral “Eau & Sociétés”:
De la rareté à la pénurie de l’eau :
une construction sociale dans le bassin Loa (Chili)
par Jorge Rowlands, anthropologue

(EHESS Paris)
Au-delà des conditions environnementales de disponibilité en eau, le phénomène de pénurie est le produit d’une construction sociale, historique et spatiale, liée aux inégalités entre différents usagers qui se partagent la ressource. Pour démontrer cela, la présentation mobilise la notion de cycle hydro-social (Linton 2010) permettant d’analyser les facteurs sociaux de l’émergence de la pénurie de l’eau dans le bassin Loa dans le désert d’Atacama au nord du Chili. Dans ce désert, l’un des plus arides au monde, la rareté de l’eau n’avait jamais posé problème jusqu’à une époque récente. L’accès à l’eau est devenu problématique à partir de l’augmentation du nombre d’usagers et plus particulièrement de la privatisation de la ressource par le Code de l’eau de 1981. L’enjeu de cette présentation consistera à analyser de quelle manière le passage d’une condition de rareté de l’eau à une situation de pénurie de l’eau dans le bassin du fleuve Loa a été influencé par la mise en place du Code de l’eau. À partir de ce questionnement, nous chercherons à comprendre comment se crée la pénurie et comment elle affecte de manière différente les acteurs du bassin et en particulier les communautés autochtones.

Le séminaire aura lieu à l’Université Paris 8 – Saint Denis, en Salle D 143
le mardi 23 février 2016 de 12h00 à 14h30.

Informations (pdf)

Chantier interdit au public : maintenant en bande dessinée !

9782203095281L’enquête de Nicolas Jounin (maître de conférences au département de sociologie et anthropologie de l’université Paris 8, actuellement en détachement) est maintenant disponible en bande dessinée !
C’est l’un des premiers titres de la collection Sociorama (Casterman)

Dans Libération :

Chantier interdit au public, de Claire Braud, a été pour nous l’album le plus inattendu.

Avec minutie, l’auteure, en s’appuyant sur les travaux de Nicolas Jounin, décrit le travail des ouvriers sur les sites de construction. Le lecteur découvre petit à petit un espace marqué par la précarisation, l’insécurité et la hiérarchie ethnique. Les Noirs sont cantonnés à des postes de manœuvres, les Arabes sont tous ferrailleurs, les Portugais dirigent l’ensemble et les Français, quand il y en a – c’est rare -, sont, au pire, ouvriers qualifiés, avant de vite monter en grade. Pour respecter les délais, les normes ne sont jamais respectées.

Actualitté :

Attention casque obligatoire : la réalité n’est pas très reluisante. Emplois précaires en intérim qui se prolongent sur des décennies, faux papiers à la demande, consignes de sécurité affichées partout et appliquées nulle part, blessés qui n’osent pas se rendre à l’hôpital, castes raciales pour séparer les différents corps de métiers, la machine est bien huilée, mais elle broie les ouvriers dans ses rouages.
Même si les bâtiments sont en cours de construction, une seule règle est en vigueur à tous les étages : la réduction maximale des coûts, quel qu’en soit le prix humain. Au mépris de l’humain, plus précisément.

Le journal Le Monde en a aussi rendu compte :

« Sociorama ». Editée par Casterman, cette collection est codirigée par Lisa Mandel (Nini Patalo, Eddy Milvieux, La Famille Mifa…) et une jeune chercheuse du CNRS, Yasmine Bouagga. Son but  : « Faire découvrir la sociologie de manière ludique, sans recours au jargon scientifique ni à la théorie, avec des histoires relevant du vécu », explique Lisa Mandel.
(…)

Impitoyable BTP
L’UNIVERS du BTP comme vous ne l’avez jamais vu… Il y a quelques années de cela, le so­ciologue Nicolas Jounin s’est fait embaucher incognito sur plusieurs chantiers comme ouvrier payé à la (petite) se­ maine. La dessinatrice Claire Braud est partie de son enquête (La Découverte, 2008), pour construire une fiction d’un réa­lisme saisissant et d’une drôle­rie assez désespérante sur la situation des «ouvriers externa­lisés», comme on appelle les abonnés des agences d’intérim. Implacable s’avère le procès instruit avec cette plongée dans les entrailles du bâtiment, aux côtés de deux personnages, Hassan et Soleymane. Partage ethnique des tâches, relâche­ment tacite sur les consignes de sécurité afin de ne pas ralen­tir les cadences, usure accélérée des corps… Chantier interdit au public nous démontre égale­ ment combien la précarité des hommes travaillant dans le bâtiment – souvent des sans­ papiers – est une condition sine qua non de la stabilité écono­mique du secteur. Le trait «un derground» de Claire Braud et la justesse de ses dialogues en­ foncent le clou très loin. .

Absence de D. Gazagnadou

Didier Gazagnadou, souffrant, ne pourra pas assurer ses cours le mardi 9 février 2016. Les cours commenceront le mardi 16 février 2016 :

Mardi 16 février 2016 au Musée du Quai Branly salle 2 :
Mon cours de licence : L’anthropologie et la question du pouvoir
Mon cours de Master : Anthropologie de la mondialisations et de la globalisation
Je présente mes excuses aux étudiants pour ce décalage.

Absence

Le Cours “Aires culturelles : Anthropologie des Amériques”, 15h-18h le jeudi, commencera le 11 février 2016. Emma Gobin, souffrante, ne pourra pas assurer le cours du 4 février 2016.

Reversion : 4e journée de permanence

Une quatrième journée de permanence sera assurée par les responsables de licence pour faire le point sur vos reversions, le vendredi 12 février 2016 de 14H à 17H. Seuls les étudiants ayant pris rendez-vous sur le doodle suivant seront reçus : http://doodle.com/poll/madecsc7dmqeqsp3. Merci de venir avec l’ensemble de vos relevés de notes et votre contrat pédagogique ainsi que vos attestations d’équivalences si vous en avez eu

Dysfonctionnements d’Apogée : réouverture des inscriptions pédagogiques

Les IPWeb ayant rencontré des dysfonctionnements la semaine dernière, celles-ci sont ré-ouvertes du lundi 1er février 2016 au vendredi 4 février 2016 afin de vous permettre de finir vos inscriptions pédagogiques ou de les modifier. Nous vous rappelons que la présence au premier cours est obligatoire pour valider votre inscription. Bonne rentrée à tous.

Décalage de certains cours

  • Les cours de Didier Gazagnadou ne reprennent que le mardi 16 février 2016 (Licence 9h30-12h30 et Master 14h-17H), au Musée du Quai Branly salle 2.
  • Le cours de “Sociologie du corps” de Coline Cardi débutera le vendredi 12 février (12h-15h)