Archive for October, 2012

ABSENCE DE BEATRICE DAVID

Béatrice DAVID est absente aujourd’hui Lundi 29/10/2012, en conséquence le cours : Introduction à la méthodologie et au cursus universitaire (M.C.U) de 12h00 à 15h00 est annulé.

Deux cours intensifs à l’inter-semestre

Cette année, deux cours auront lieu en intensif à l’inter-semestre :
MCU avec Françoise de Barros pour les L1
Observation avec Claire Levy-Vroelant pour les L2
Les cours auront lieu du 21 janvier 2012 au 1er février 2013, tous les jours, de 9h à 15h00.

Le “Bureau des étudiants” de Lettres, sciences humaines et sociales

Le “Bureau des étudiants” de Lettres, sciences humaines et sociales, présenté ici, et qui disposera prochainement d’un site internet dédié, organise diverses activités (dont une soirée jeudi 18 octobre 2012).
Pour contacter les responsables du Bureau : bdeparis8@hotmail.com

Penser la violence des femmes

Coline Cardi, maîtresse de conférences à l’université Paris 8, était invitée avec Geneviève vendredi dernier dans l’émission Les nouveaux chemins de la connaissance, l’émission est téléchargeable à cette adresse: http://www.franceculture.fr/personne-coline-cardi
Par ailleurs une interview est parue aujourd’hui dans Les Inrocks, dont voici des extraits :

– – –

La police et les Algériens : continuités coloniales et poids de la guerre d’indépendance

Françoise de Barros, maîtresse de conférences au département de sociologie de l’université Paris 8 est l’auteur de ce compte-rendu, “La police et les Algériens : continuités coloniales et poids de la guerre d’indépendance” publié aujourd’hui — jour anniversaire de la manifestation du 17 octobre 1961 — sur metropolitiques.

Comment expliquer le traitement des Algériens par la police parisienne au milieu du XXe siècle ? Au terme d’une enquête fouillée, le livre d’Emmanuel Blanchard décrit le rôle des transferts en métropole de structures, de carrières et de pratiques coloniales, et souligne le poids du contexte de la guerre d’indépendance dans la genèse de la violence policière.

Recensé : Emmanuel Blanchard. 2011. La police parisienne et les Algériens (1944-1962), Paris : Éditions du Nouveau Monde.

Formes du votes et prises de décision

Aline Hémond, anthropologue et maîtresse de conférences au département de sociologie de l’université Paris 8, vient de coordonner, avec deux autres chercheurs, l’ouvrage Formas de voto, prácticas de las asambleas y toma de decisiones. Un acercamiento comparativo [Formes du vote, pratiques des assemblées et prises de décision, une approche comparative]

Dans tout type de société, l’exercice du pouvoir pose deux problèmes: Comment choisir les gouvernants ? Comment accorder une légitimité à leurs personnes et leurs actions ? Les réponses apportées dans l’histoire ont été diverses, des délibérations au vote, de la succession héréditaire au tirage au sort. Ce livre offre une approche pluridisciplinaire qui suit l’évolution historique à partir de l’Antiquité et à travers les continents; il s’appuie sur des études de cas analysés dans toute leur complexité. Le cadre général ainsi dessiné permet de mieux comprendre l’expansion du modèle de démocratie occidentale à partir de la chute du Mur de Berlin. Plusieurs études de cas concernent le Mexique au cours de la période de “transition démocratique” (1988-2000). Cette somme d’analyses représente une introduction indispensable aux thèmes électoraux. Il a requis la collaboration enthousiaste de 27 mexicains et étrangers, spécialistes d’histoire, de sociologie, d’anthropologie et de philosophie.

V. M. Franco Pellotier, D. Dehouve et A. Hémond (éds.) : Formas de voto, prácticas de las asambleas y toma de decisiones. Un acercamiento comparativo [Formes du vote, pratiques des assemblées et prises de décision, une approche comparative], Mexico, CIESAS, Publicaciones de la Casa Chata, 2012, 490 pages.

Licence : attestations de passage dans l’année supérieure

LICENCE : ATTESTATIONS DE PASSAGE DANS L’ANNEE SUPERIEURE

Le jury de licence, réuni le jeudi 27 septembre 2012, a pu délivrer des attestations de passage dans l’année supérieure aux étudiants ayant suffisamment de crédits ECTS sur l’application APOGEE. Ces attestations sont manuscrites et devraient permettre aux étudiants de procéder à leur inscription administrative en se rendant au service des inscriptions. Elles sont à retirer au secrétariat du département de sociologie dès lundi 1er octobre 2012.

Le jury n’a pas pu statuer sur quelques étudiants susceptibles de passer dans l’année supérieure, en raison de notes manquantes ou d’erreurs de totalisation de crédits dans l’application APOGEE. Si vous êtes dans ce cas (le jury ne vous a pas délivré d’attestations alors que vous estimez avoir le nombre de crédits suffisant pour passer dans l’année supérieure), vous êtes invités à envoyer un mail à l’adresse relevedenotes.sociologie@gmail.com en demandant votre passage dans l’année supérieure. Pour faciliter le traitement de votre situation par le jury, vous devez absolument préciser et attester des erreurs et/ou des notes et des crédits manquant en scannant, par exemple, les éléments de preuve.

D’autre part, 175 d’entre vous ont signalé via l’adresse mail ci-dessus une série de problèmes concernant leur relevé de notes APOGEE, ce qui représente plus de 500 problèmes différents à décrypter, vérifier et si possible résoudre. Le traitement de ces problèmes se poursuit. Une partie d’entre eux a déjà été résolue et les étudiants concernés vont être prévenus par mail dans les jours qui viennent. Les autres problèmes sont en cours de traitement. Enfin, les étudiants n’ayant pas encore signalé d’éventuels problèmes posés par leur relevé de note sont invités à le faire également sur relevedenotes.sociologie@gmail.com en décrivant la ou les problèmes identifiés selon le modèle ci-joint :

ERREURS OU IRREGULARITES CONSTATES SUR LE RELEVE DE NOTES
(formulaire à reproduire en autant d’exemplaires que d’irrégularités identifiées)
NOM :
Prénom :
Numéro étudiant :
Année d’inscription administrative en 2011-2012
Discipline du cours concerné par l’irrégularité : (précisez la discipline et le département)
Année et semestre du cours concerné par l’irrégularité :
Jour et horaire du cours concerné par l’irrégularité :
Nom et prénom de l’enseignant dispensant le cours :
Description de l’irrégularité constatée :

Cours complets

Voici une liste indicative de cours complets (se renseigner aussi auprès des tuteurs)

  1. Le cours “Aires culturelles des Amériques, jeudi 14h30-17h30 (au Musée du Quai Branly) assuré par Mme Hémond, est complet. Il est demandé aux étudiants de se reporter sur le cours de “Grands courants” (mercredi 18h-21H), assuré par M. Hirtzel”

Fabrien Truong sur RFI

Fabien Truong, professeur agrégé au département de sociologie de l’université Paris 8, est aujourd’hui vendredi 12 octobre 2012 sur RFI, dans l’émission “7 milliards de voisins”, sur le thème Professeurs et élèves: un fossé social infranchissable ?.

Claire Lévy-Vroelant dans Le Monde

Claire Lévy-Vroelant, professeure de sociologie à l’université Paris8, était récemment :interviewée dans Le Monde

Viens chez moi, j’habite sur le canapé d’une copine :
En l’absence de statistiques précises et récentes, il est difficile de connaître le nombre de personnes hébergées de façon transitoire chez un tiers, proche, parent, ami, simple relation. (…)
Au-delà de ces estimations, les quelques études sur le sujet montrent que ces solutions d’entre-deux prospèrent avec la crise, et là où le marché locatif est le plus tendu, dans les grandes villes, notamment à Paris et en région parisienne.
(…)
Claire Lévy-Vroelant, sociologue à l’université Paris-VIII-Saint Denis et chercheuse au Centre de recherche sur l’habitat du CNRS, est l’une des rares à s’être intéressées au phénomène. En 2011, elle a mené une étude sur les situations d’hébergement et les parcours de jeunes âgés de 18 à 30 ans dans les régions parisienne et londonienne.
(…)

Rentrée – Licence : modifications d’horaires et autres informations

C’est ici que seront indiquées les modifications

  1. (à la date du 5 octobre) Il reste des places dans le cours Grands courants en anthropologie (validable également en Grands courants en sciences sociales) : “Fonctionnalisme et structuralisme”, Vincent Hirtzel, mercredi 18h-21H
  2. Le cours de Michel Kokoreff, Sociologie de la déviance (L2, grands courants), Vendredi 9h-12h, ne commencera que le vendredi 26 octobre 2012
  3. Le cours “anthropologie de la gestion de l’eau” (domaines: anthropologie du développement) du jeudi 4 octobre 2012 de 12h à 15h commencera à 13h30 le 4 octobre 2012
  4. Il reste des places pour s’inscrire dans les cours suivants :
    Question de sociologie et domaine de l’anthropologie : “Sociologie et anthropologie de l’environnement” : lundi 18h-21h Patricia Pellegrini
    Grands courants en anthropologie (validable également en Grands courants en sciences sociales) : “Fonctionnalisme et structuralisme”, Vincent Hirtzel, mercredi 18h-21H
    Grands courants en anthropologie (validable également en Grands courants en sciences sociales) : Evolutionnisme, diffusionnisme…”, Didier Gazagnadou, mardi 9h30-12h30, (au Musée du Quai Branly)
    AIres culturelles du monde islamique (1/2 mineure en Anthropologie) : mardi 14h-17h, Didier Gazagnadou (au Musée du Quai Branly)
    Aires culturelles de l’Amérique (1/2 Mineure en Anthropologie) : jeudi 14h30-17h30, Aline Hémond (au Musée du Quai Branly)
  5. Les cours suivants :
    Domaines de l’anthropologie : Anthropologie esthétique (jeudi 9h30-12h30, Musée du Quai Branly)
    et
    Aires culturelles des Amériques (jeudi 14h30-17h30, Musée du Quai Branly)
    assurés par Aline Hémond
    commenceront le jeudi 11 octobre en salle 2 du bâtiment principal du Musée du Quai Branly (rez-de-jardin).
    Il n’y aura pas cours le jeudi 4 octobre.
  6. Le cours de D. Terrolle, “Présentation des méthodes en sciences sociales” (L1) débutera le jeudi 11 octobre 2012 (et non le 4/10/2012, en raison d’une réunion de laboratoire à cette date).
  7. Ouverture d’un nouveau cours “question de sociologie : sociologie de l’environnement”, P. Pellegrini le lundi de 18h à 21h. Inscription à l’adresse http://doodle.com/ybmqwp642r6vrgaa?lt=4

Coline Cardi sur France Inter

Coline Cardi, maîtresse de conférences au département de sociologie de l’université Paris 8 et co-directrice de l’ouvrage Penser la violence des femmes, qui vient d’être publié par les éditions La Découverte, était récemment invitée sur France Inter :

les femmes elles-mêmes peuvent être des bourreaux, peuvent être violentes… Un sujet dont on parle peu. Coline Cardi est sociologue et vient de publier avec Geneviève Pruvost un livre sur ce sujet « Penser la violence des femmes » aux éditions de La Découverte. Un livre qui réunit les travaux d’historiens, de sociologues, d’anthropologues, de linguistes… Et qui démonte pas mal d’idées reçues sur les femmes, notamment l’idée qu’elles seraient moins violentes que les hommes.
pour écouter l’émission

Le livre a aussi fait l’objet d’un compte-rendu sur Lectures.revues.org :

La somme ainsi constituée sur la violence des femmes est importante à plus d’un titre. Tout d’abord du fait de la diversité des approches. En effet, sont ici réunies des études relevant de différentes sciences sociales : histoire, anthropologie, sociologie, linguistique. Ce croisement pluridisciplinaire permet d’affiner le regard sur la violence des femmes, car il embrasse des situations de violence, ou plutôt de violences, selon des contextes temporel, spatial, culturel différents. Ce qui empêche toute lecture simplificatrice et essentialisante de la violence, des violences des femmes.

lire la suite

Il a aussi fait l’objet d’un texte sur le blog d’Agnès Giard Pourquoi y a-t-il si peu de femmes en prison ?