Archive for January, 2012

À la croisée des chemins

Gilles Teissonnières et Daniel Terrolle, maître de conférences au département de sociologie de l’université Paris 8 ont co-dirigé l’ouvrage À la croisée des chemins. Contributions et réflexions épistémologiques en anthropologie urbaine que publient les éditions du croquant ce mois-ci.

À travers la construction de divers objets anthropologiques relatifs à la ville, les contributeurs à cet ouvrage développent une réflexion épistémologique sur les spécificités méthodologiques et heuristiques de leur discipline, et ce, presque vingt-cinq ans après la publication de Chemins de la ville. Enquêtes ethno­logiques (CTHS, 1987), sous la direction de J. Gutwirth et de C. Pétonnet.
Sans être un bilan à proprement parler, ce livre fait état, à travers la diversités des objets traités, des multiples regards ethnologiques portés sur un monde qui, en un quart de siècle, a considérablement changé. La pratique disciplinaire y est interrogée, tout comme la place de l’ethnologue dans sa propre société à l’heure où les sciences humaines et sociales sont politiquement ostracisées plus au nom de leur rentabilité économique hypothétique que de leur pertinence scientifique véritable.
Les étudiants et les jeunes chercheurs y trouveront les échos des multiples difficultés qu’ils rencontrent sur leurs terrains respectifs, tout comme les lecteurs attentifs aux gestations de la globalisation du monde actuel feront leur miel des diverses connaissances dont témoignent ces recherches.

Plus d’informations ici

Cours de J-F Laé, deuxième semestre

Cours MCU et Cours Observation de Jean-François Laé du 2e semestre.

Exceptionnellement, le cours MCU débutera le VENDREDI 10 février à 12H.
Rendez-Vous dans le Hall de la bibliothèque.
Deux séances complémentaires auront lieu le samedi 10 mars, de 10h à 17H.

Pour le cours Observation, il commencera le SAMEDI 11 février, de 10H à 17H.
Rendez-vous devant le secrétariat de sociologie.

Mauss et la Nation

Marcel Fournier, professeur invité au département de sociologie, donnera le 2 février 2012 à 14h une conférence dans le cadre de l’école doctorale “Sciences sociales”, sur Mauss et la nation.

Marcel Fournier
Professeur titulaire, Département de sociologie, Université de Montréal
Professeur invité, Département de sociologie, Université Paris-8
Auteur de Marcel Mauss, Fayard, 1994; Émile Durkheim, Fayard, 2007.

Marcel Mauss et la nation.
Au lendemain de la Première Guerre, Marcel Mauss entreprend la rédaction de son magnum opus sur La Nation, mais sur cette grande question, il ne publie qu¹un texte « The Problem of Nationality » (l920). Du grand ouvrage de Mauss, on ne connaît que les fragments que publie Henri Lévy-Bruhl en 1956 dans la revue L¹Année sociologique sous le titre « La nation ». L¹objet de notre conférence est triple : 1) présenter l¹ensemble du projet de Marcel Mauss sur La Nation à partir d¹une lecture du manuscrit (qui doit paraître aux PUF), 2) situer ce projet dans la vie et l’œuvre du neveu d¹Émile Durkheim pendant l¹une des périodes les plus actives de sa vie professionnelle et militante et 3) expliquer le caractère inachevé de cet ouvrage en tenant compte du contexte des années 1930.

Baptiste Coulmont dans Sciences Humaines

Le magazine Sciences humaines publie ce mois-ci un portrait de Baptiste Coulmont, maître de conférences au département de sociologie de l’université Paris 8.
Lien vers l’article: Baptiste Coulmont, sociologue connecté.

Par ailleurs, une interview pour La Vie des Idées est visible ci-dessous :

Entretien avec Baptiste Coulmont par laviedesidees

Licence de sociologie : emploi du temps du second semestre

Voici l’emploi du temps définitif du second semestre de la licence de sociologieEDT S22012

Message de M. GLAUDEL

” Pour les L2- traitement et lecture des catégories statistiques – Groupe 1 :
vendredi 27 janvier, 15h-18h : cours et courte évaluation”.

La crise du crédit universitaire.

Charles Soulié, maître de conférences au département de sociologie de l’université Paris8, signe avec Christophe Charles cette tribune dans Le Monde
Crise du crédit universitaire :

L’année universitaire s’est ouverte sous une triple menace. La première est née de la crise financière et de ses conséquences économiques. Jusqu’ici, le gouvernement n’avait pas trop osé toucher aux budgets des universités et de la recherche, ni appliqué, comme dans les autres administrations, la politique de diminution des effectifs.
Depuis l’automne 2011, des universités sont en quasi-faillite, une dizaine sont placées sous tutelle rectorale. Le principe de l’autonomie implique des choix entre des charges croissantes et des ressources qui ne suivent pas l’inflation d’où des non-reconductions de poste ou le sacrifice de certaines formations. Comme dans tous les pays où ces politiques ont déjà été conduites, désengagement de l’Etat et creusement des écarts entre universités se manifestent au grand jour.

Lire la suite

5 admissibles !

Cette année, cinq préparationnaires sont admissibles au CAPES de sciences économiques et sociales. Félicitation à eux de la part de tout le département et bonne continuation pour la suite des épreuves.
Toutes les informations sur la préparation au CAPES, maintenant intégrée à un master sont ici.

Deux générations dans la débine

Deux générations dans la débine. de Jean-François Laé et Numa Murard, sort le 19 janvier 2012.

Introduction : La mémoire en morceaux

Pourquoi écrire encore sur les pauvres d’aujourd’hui? Qu’y a t-il de nouveau à dire sur les fantômes d’un monde industriel disparu qu’ont rejoint des cohortes de nouveaux ouvriers pauvres ? N’a-t-on pas déjà tout dit sur la décomposition produite par le chômage, l’appauvrissement économique, et ses conséquences sur les modes de vie, l’individualisation de l’action publique ?

Faut-il encore interpeller les moralistes qui, depuis le début des années 1980, chantent l’assistanat et l’exclusion, nourrissent la figure de l’illettré ou du délinquant ou glosent sur le racisme infâme qui gonflerait le score du Front national ? Que dire de l’abondante littérature sur « les cités », un euphémisme pour parler de la pauvreté dans les enclaves HLM, ou encore de « la question des jeunes », comme si elle n’avait rien à voir avec la vulnérabilité de leurs parents, ou mieux encore, de « la question migratoire », comme si elle était dissociable du simple chômage, de l’expérience sociale vécue par l’ensemble des salariés pauvres ? Cette segmentation traditionnelle se veut respectable. Ne subsisteraient que des familles isolées, divisées entre elles, soumises à la vindicte scolaire et au retrait des allocations familiales comme le simple jouet des institutions. Des hommes isolés à leur tour gagneraient les centres d’hébergement pour l’hiver, à défaut de gagner au loto (car ils jouent, en plus !)

À première vue, l’affaire serait réglée. Le pauvre serait réduit au silence. Ne subsisteraient que des cris plaintifs et des faits divers faisant la Une de la presse. Ne resterait que la guerre entre eux. Ne resteraient que les restos du cœur et la croix rouge pour distribuer les miettes, le frisson de guerre civile, la focalisation sur les figures masculines et « ethniques » peuplant les tribunaux, porteurs de l’échec et de la violence scolaire, condamnant les parents au retrait des allocations familiales. De quoi jeter un voile sur ce qu’on ne saurait voir, sur ceux qui ont raté le départ du train ou ont failli à leur rôle parental.

Résultat : le mépris, l’accusation et les diverses formes de haine des dominants qui s’étalent à longueur de page des journaux et au bord du politique.

A quoi bon revenir là dessus 30 ans après l’enquête que nous avons menée à Elbeuf sur la pauvreté résiduelle des Trente glorieuses, sur les « poches de pauvreté », comme on disait alors, ces derniers îlots de misère que la prospérité allait effacer ? C’est qu’il est question de savoir ce que font, disent et vivent ces supposés jouets de l’histoire, sans être réduits ni à une classe, ni à une histoire homogène, ni à une seule posture politique. « Aller dans leurs sens », c’est se mettre à l’écoute d’une mémoire flottante, reprendre la pointe des mots qui emballent leur expérience. C’est ensuite accepter que les crises de la mémoire sont aussi des crises de la socialisation, cette matière sans arrêtes bien nettes, et que les petites phrases insensées ont un sens. C’est enfin nourrir l’espoir que dans ce nouveau texte, ils garderont le dernier mot.

Inscriptions dans les cours de S2 : dates et procédures

Les inscriptions dans les cours du second semestre s’effectueront auprès des tuteurs du mardi 24 janvier au mardi 31 janvier, en salle B330 (salle technico-pédagogique), de 9h30 à 13h30 et de 14h30 à 18h.

L’affichage des notes des cours du premier semestre se fera au niveau du secrétariat de la licence, à partir du 6 février.

Recrutement

Après l’audition d’hier (pour le poste 19PR0454), le comité de sélection a classé :
1- Michel Kokoreff
2- Nacira Guénif-Souilamas
Cette proposition sera soumise au Conseil d’Administration de Paris 8 à la fin du mois.

IMPORTANT : réunion d’information de jeudi 19/01 en salle B135

La réunion d’information sur les problèmes liés à Apogée pour :
– Les notes du S1
– L’inscription dans les cours de S2

aura lieu en salle B135 ce jeudi 19/01 à 10h

Cours “genèse de la sociologie”, Joubert

Information, relativement au cours de GENESE DE LA SOCIOLOGIE de Michel Joubert, cours du mercredi de 9 à 12 heures.
LA SEANCE DU 18 JANVIER 2012 SERA CONSACREE AU SECOND PARTIEL (contrairement à l’information relative à la date du 25, les résultats devant être saisis avant la fin du mois). Même date également pour apporter les dossiers relatifs au travail personnel. Le 25 sera consacré aux résultats et à un bilan ; possibilité également d’apporter les dossiers en retard.

Licence de sociologie, semestre 2 : Emploi du temps quasi-définitif

Afin de pouvoir commencer à construire votre planning de cours, voici l’état probablement quasi-définitif de l’emploi du temps de la licence de sociologie pour le second semestre.EDT S22012

IMPORTANT JEUDI 19/01 à 10h : réunion d’information autour d’Apogée

Tous les étudiants suivant des cours de sociologie sont invités à venir nombreux à une réunion d’information autour d’Apogée. Au programme :
– Fin du premier semestre (affichage des résultats, jury, etc.)
– Début du second semestre : procédures d’inscription aux cours

Cette réunion aura lieu jeudi 19 janvier à 10 heures, dans une salle qui vous sera communiquée ultérieurement, sur le site internet du département et par affichage.

ABSENCE DE M.GLAUDEL

1- annulation des cours “L2-traitement et lecture des catégories stats” des vendredi 6 janvier et 20 janvier

2 – prochains cours :

*Groupe 2 : vendredi 13 janvier, 15h-18h, salle technico-pédagogique

*Groupe 1 : vendredi 27 janvier, 15h-18h, salle technico-pédagogique

*Groupe 1 et 2 : vendredi 3 février, 15h-18h, salle technico-pédagogique

Planning des cours de M. GLAUDEL (statistiques 2) en janvier

1- annulation des cours “L2-traitement et lecture des catégories stats” des vendredi 6 janvier et 20 janvier.

2 – prochains cours :

*Groupe 2 : vendredi 13 janvier, 15h-18h, salle technico-pédagogique

*Groupe 1 : vendredi 27 janvier, 15h-18h, salle technico-pédagogique

*Groupe 1 et 2 : vendredi 3 février, 15h-18h, salle technico-pédagogique

Recrutement, poste de professeur en sociologie

Seront auditionnés le mardi 17 janvier, à 14h :
Michalis Lianos,
Michel Kokoreff,
Nacira Guénif,
Emmanuel Jovelin.

janvier 2012 : annulation du cours de B. DAVID

Mardi 3 janvier 12h-15h. La séance du cours Anthropologie de l’ethnicité assuré par Béatrice David est annulée