Archive for February, 2009

Programme de mobilisation du 2 au 6 mars 2008 (mis à jour)

(programme mis à jour le lundi 2 mars 2009)
Lundi 2 mars 2009
9h – B332

Marie MÉNORET et Michel SAMUEL proposent la projection du film
“BAMAKO”
(2006, 1 h 55)) |, réalisé par Abderrahmane SISSAKO
L’histoire : Melé est chanteuse dans un bar, son mari Chaka est sans travail, leur couple se déchire… Dans la cour de la maison qu’ils partagent avec d’autres familles, un tribunal a été installé. Des représentants de la société civile africaine ont engagé une procédure judiciaire contre la Banque mondiale et le FMI qu’ils jugent responsables du drame qui secoue l’Afrique. Entre plaidoiries et témoignages, la vie continue dans la cour. Chaka semble indifférent à cette volonté inédite de l’Afrique de réclamer ses droits…


12h – B332

Diffusion du documentaire “Argent-Dette”
Avec Roser Cusso et Michel Joubert

15h – B332
Axel Pohn-Weidinger
Vidéoprojection « Les albums de photos de l’administration publique » : Images de la vie en logement insalubre, des enfants malades, de la famille en centre de rapatriement, de la formation professionnelle, et de la vie à la rue.

Mardi 3 mars
10 h – B332

Projection du film de Laurent Cantet
« Ressources humaines »,
avec Jules Naudet, Laure Pitti et Claudette Lafaye.

Synopsis : « Frank, jeune étudiant dans une grande école de commerce, revient chez ses parents le temps d’un stage qu’il doit faire dans l’usine où son père est ouvrier depuis trente ans. Affecté au service des ressources humaines, il se croit de taille à bousculer le conservatisme de la direction qui a du mal à mener les négociations sur la réduction du temps de travail. Jusqu’au jour où il découvre que son travail sert de paravent à un plan de restructuration prévoyant le licenciement de douze personnes, dont son père. »

13h
AG Centrale, en amphi D

14h – B332
Projection et discussion du film de Ken Loach, It’s a new world (2007) où se croisent les problématiques du genre, du néo-libéralisme, de la surexploitation des migrants.
Fille d’ouvrier, mère célibataire, Angie (Kierston Wareing), qui recrutait jusqu’alors dans les pays de l’est-européen du personnel à bon prix pour le marché anglais, est licenciée pour avoir violemment réagi à des attouchements de la part d’un supérieur. Elle va avec l’aide de sa colocataire Rose ( Juliet Ellis) et d’un patron de bar créer dans l’arrière cour du bistrot une agence de main-œuvre. Illégale car non-déclarée, elle emploiera dans un premier temps des immigrés possédant un visa. Doucement bien que démarrant sur une bonne intention, le profit facile et aussi quelques coups bas vont l’amener à glisser vers une exploitation de plus en plus sordide. Le profit balaye ce qui restait d’humainement louable. De l’établissement de faux papiers, au pire Andy franchira le pas. L ’oppressé devient oppresseur, le cynisme ambiant permet à chacun de se déresponsabiliser, de se dédouaner, le système repose sur ce terrible enchaînement de peur et de violence.

Mercredi 4 mars

13 h,
Réunion Publique
Convergence des Luttes dans la fonction publique
avec des syndicalistes de l’enseignement primire et secondaire et de l’hôpital

15 h, Assemblée Générale des trois conseils en Amhi X

Jeudi 5 mars
10 h – Amphi D

Réunion Enseignants – Etudiants

Journée de manifestation Nationale

Vendredi 6 mars
12 h – B332)

Projection du film de Arnaud Soulier et Sabrina Malek
« Un monde moderne »,
avec Nicolas Jounin et Livia Velpry

La suite du programme très prochainement …

Les inégalités sociales dans l’enseignement supérieur

Vendredi 20 février 2009, Charles Soulié a proposé un cours devant l’ENA : Les inégalités sociales dans l’enseignement supérieur. Le texte de ce cours est désormais en accès libre, au format PDF :

Bienvenue au cours hors les murs du département de sociologie de Paris VIII relatif aux inégalités sociales dans l’enseignement supérieur. C’est donc dans le cadre du mouvement de grève actuel des universités françaises contre la réforme du statut des enseignants chercheurs, la mastérisation des concours de recrutement des enseignants et les réductions de postes dans l’enseignement supérieur et la recherche, que nous avons choisi de faire ce cours. Alors pourquoi avoir choisi l’Ecole nationale d’administration pour cible ?…
Lire la suite (document PDF)

Logement, une crise durable

Claire Lévy-Vroelant, professeure de sociologie à l’université Paris 8, a écrit récemment pour le site NonFiction.fr l’article suivant :

Logement : une crise durable
La persistance de la question du logement va-t-elle finalement donner raison à Friedrich Engels, qui écrivait à la fin du XIXe siècle que la crise du logement n’était pas un hasard, mais une institution nécessaire ? S’il le pouvait, l’Abbé se retournerait lui aussi dans sa tombe.
lire la suite

Information Etudiants

Bonjour à toutes et tous,

Afin de compléter le fichier étudiant, veuillez transmettre votre adresse e-mail au secrétariat de la Licence de Sociologie à patricia.ebring@univ-paris8.fr

Rappel :

Il est possible de se créer une adresse e-mail sur le site de l’Université Paris de Paris 8 dans Espace Etudiant.

Mise à jour du programme

Message de Claire Lévy-Vroelant
Les étudiants de master 1 et 2 sont attendus pour un rendez-vous hors les murs mercredi prochain le 25 à 13h30 devant l’escalator de la porte Lescot, métro “Les Halles”
Des enseignants du master, dont Daniel Terrolle et Claire Lévy-Vroelant, seront présents. Nous aurons un échange sur le mouvement de grève en cours et sur les usages des espaces publics dans la ville.
Pour ceux qui le veulent, nous pourrons partir de Paris 8 à 12h30 après l’AG.

Vendredi 15h
La voix de son maître (1979) :
Film de Gérard Mordillat et Nicolat Philibert
Douze patrons de grandes entreprises parlent face à la caméra du pouvoir, de la hiérarchie, des syndicats, des grèves, de l’autogestion… Leurs voix se mêlent, se dispersent, se démultiplient dans la ville, dans les usines… Sous le discours patronal apparaît progressivement l’image d’un monde futur…

Message du Comité d’action de l’UFR 4

Bonjour à toutes et à tous,

Depuis près de deux semaines, l’université est en grève.
Le gouvernement n’a toujours pas répondu aux revendications exprimées par ce mouvement.
Vous vous demandez pourquoi cette grève? Pourquoi vous êtes aussi concernés? Vous vous posez des questions sur la validation du semestre? Pour s’informer sur les réformes en question, pour participer aux activités et pour élargir la mobilisation, nous vous invitons à vous rendre sur la fac :

– Mardi 24 février à 12h30
Assemblée générale des étudiants

– Mercredi 25 février: journée “fac pleine” (voir le programme détaillé dans la dépêche Programme de mobilisation du 23 au 27 février 2009) ;

Assemblée générale de l’UFR 4
(Histoire, Littérature, Sociologie, Genre)
à 10h, Amphi B2

Des PERMANENCES sont ouvertes toute la semaine avec les enseignants pour répondre à vos inquiétudes.

VENEZ NOMBREUX!!

Le comité d’action de l’UFR 4

Université ouverte : Cours devant l’ENA

La journaliste Véronique Soule, de Libération rend compte sur son blog du cours organisé devant l’Ecole nationale d’administration hier vendredi 20 février 2009 :
ena-greve

Là, c’est du lourd, un vrai cours de socio, très politique, en prise avec le mouvement, dispensé par un enseignant de Paris 8. Le titre: “Les inégalités sociales dans l’enseignement supérieur“, le sous-titre: “Une leçon pour Pécresse“. On va même nous distribuer trois feuilles avec des tableaux statistiques du ministère de l’Education nationale pour suivre….
Lire la suite sur le blog “C’est classe” de Véronique Soule

Programme de mobilisation du 23 au 27 février 2009

Ce planning est actualisé régulièrement. Nous vous conseillons de vous tenir informé des changements et ajouts.

Lundi 23 février :

9h, département de sociologie (B 332)
Projection du film
ROUTE ONE/USA de Robert KRAMER
(Documentaire – 1989 – France) (2ème partie).
Avec Marie Ménoret et Michel Samuel.

Le voyage a commencé, dans la 1ère partie, chez des descendants d’Indiens, il se termine chez les créoles du delta du Mississipi. Autre peuple, autre origine, autre Amérique. C’est là que Doc va poser ses valises, dans cette région socialement ravagée où un médecin pour vivre doit avoir un deuxième métier, où il doit apprendre à travailler avec le Vaudou pour être accepté et écouté. De l’Afrique où il est parti, il rejoint les descendants des esclaves arrachés à leurs terres des siècles auparavant.
Route One / USA est tourné sans scénario préétabli. C’est un film de dérives, de rencontres et d’ellipses. Au départ Kramer avait imaginé le parcours d’un journaliste qui sillonne l’Amérique, mais Paul McIsaac (qui va jouer Doc) étant lui-même journaliste, Kramer n’aurait pu poser ses propres questions. Kramer convainc alors Paul d’interpréter Doc. Ce sont les rencontres qui structurent chaque segment du film.
Pour Kramer, « le réel donné immédiatement, cela n’existe pas. Les scientifiques (…) savent bien que la réalité est un objet que l’on construit. Au cinéma, cette construction s’appelle la mise en scène. » (Edward Waintraup, Libération, Vendredi 12 Novembre 1999).
—————-
La projection sera suivie d’un débat intitulé : « Comment rendre compte de ce que l’on appelle le réel ? ».

12h, département de sociologie (B332) :

Projection du film de
Raymond Depardon « Urgences »,
avec Michel Joubert, Jean-François Laé.

Synopsis : Le service des urgences psychiatriques de l’Hôtel Dieu, unique hôpital à recevoir quiconque à toute heure sans exception d’âge, de sexe, de pays. Un constat lucide et un regard spontané en dehors de l’inévitable morale humaniste.

13h : assemblée générale étudiants / BIATOSS / enseignants, amphi D

15h, département de sociologie (B332) :

Vidéoprojection
Des archives de la police à Montréal 1930-1940
avec Jean-François Laé, Anne-julie Auvert, Axel Pohn-Weidinger.

Synopsis : Notamment des billets d’inculpation concernant des pratiques étranges dans les parcs municipaux (la nuit houa) ainsi que des photographies de filatures.

Mardi 24 février :

10h, département de science politique, (B104) :

« Jeunes, travail, engagement »
avec Michel Vakaloulis, le collectif Génération Précaire et Jeudi Noir.

Pour obtenir des d’infos sur les invités : http://www.generation-precaire.org http://www.jeudi-noir.org/

Mercredi 25 février :

JOURNEE FAC PLEINE
Amphi B2

10h00 : AG UFR 4

12h30 : Projection du film, «Universités, le grand soir»

14h00 : Les doctorant-e-s d’aujourd’hui et de demain
Projections- débats sur le statut de doctorant-e, ses multiples réalités, et le nouveau contrat doctoral unique.

15h30 : Projection du discours commenté de N. Sarkozy du 20 janvier 2009

16h00 : Les personnels BIATOSS et «invisibles» de l’université
Présentation- débat sur les personnels BIATOSS et la sous-traitance au sein de l’université ; état des lieux et conséquences des réformes.

17h00 : Projection de la vidéo de la mise en scène de la «soutenance de Valérie Pécresse»

Le département de droit propose :

11h :
« La Ve République, dernière réforme institutionnelle »,
séance animée par P. CORTES

12h (C 101) :
« La France en grève, un stéréotype national ? »
par Christine Cadot

14h :
« Le principe d’indépendance des enseignant-chercheurs »,
séance animée par A. FUCHS & N. MIZOUNI

Jeudi 26 février :

10h, département de sociologie (B134),

Projection du film
« Universités, le grand soir » / « Réfutations I et II »,
suivi de débats animés par Pascal Martin.

10h, département de science politique (B 104) :

« Capitalisme, mondialisation et conflits sociaux »
par James Cohen, avec l’intervention de Danielle Follett.

12 h, département de sociologie (B332) :

Projection du film de Laurent Cantet
« Ressources humaines »,
avec Jules Naudet et Laure Pitti.

Synopsis : « Frank, jeune étudiant dans une grande école de commerce, revient chez ses parents le temps d’un stage qu’il doit faire dans l’usine où son père est ouvrier depuis trente ans. Affecté au service des ressources humaines, il se croit de taille à bousculer le conservatisme de la direction qui a du mal à mener les négociations sur la réduction du temps de travail. Jusqu’au jour où il découvre que son travail sert de paravent à un plan de restructuration prévoyant le licenciement de douze personnes, dont son père. »

13h, au département de droit :

« Le lien entre le projet européen pour l’université et la réforme en cours », séance animée par A GAUTIER AUDEBERT.

15 h, département de sociologie (B332) :

Projection du film de Rabaj Ameur-Zaimeche,
« Le dernier Maquis »,
avec Laure Pitti

Synopsis : Au fond d’une zone industrielle à l’agonie, Mao, un patron musulman, possède une entreprise de réparation de palettes et un garage de poids-lourds. Il décide d’ouvrir une mosquée et désigne sans aucune concertation l’imam


Vendredi 27 février :

10h, département de sociologie (B332) :

Projection du documentaire de Pierre Carles sur Pierre Bourdieu
« La sociologie est un sport de combat »,
avec Charles Soulié.
http://sociology.berkeley.edu/faculty/wacquant/movies/sociology_martial_art/dialogue.pdf

11h (département de droit) :

« Le Rôle d’un médiateur. La hiérarchie des normes »,
séance animée par C. CHALAS :

14h (département de droit) :

« Les interférences de la Loi LRU sur le domaine public »,
séance animée par A. FUCHS.

15h : projection
La voix de son maître (1979) :
Film de Gérard Mordillat et Nicolat Philibert
Douze patrons de grandes entreprises parlent face à la caméra du pouvoir, de la hiérarchie, des syndicats, des grèves, de l’autogestion… Leurs voix se mêlent, se dispersent, se démultiplient dans la ville, dans les usines… Sous le discours patronal apparaît progressivement l’image d’un monde futur…

Rendez-vous

Le rendez-vous des enseignants, étudiants et personnels administratifs de Paris 8 en vue de la manifestation du 19 février 2008 est au métro Corvisart à 14h45.

Séjours ERASMUS

Etudiants de licence (L2 – L3) et Master

Les dossiers de candidature pour un séjour ERASMUS pour l’année 2009 sont à remettre au plus tard le 27 février 2009 au Service des RELATIONS INTERNATIONALES.

Pour toutes informations administratives, s’adresser à ANNICK LEMONNIER : annick.lemonnier@univ-paris8.fr
Pour toutes informations pédagogiques, s’adresser à INGOLF DIENER : diener.ingolf@neuf.fr ou CLAIRE LEVY-VROELANT : clevyvrolant@gmail.com
Rappel : dossiers de candidature téléchargeables sur le site : http://www.univ-paris8.fr/ri/

Programme de mobilisation

Semaine du 16 au 20 février
Ce planning est actualisé régulièrement. Nous vous conseillons de vous tenir informé des changements et ajouts.

Mardi 17 février

Suivant les motions votées par la Coordination Nationale des Universités, journée massive d’information (distribution de tracts, RDV communs) dans les gares.

10h (C104) :

Séance débat sur la précarisation des étudiants étrangers. Animé par Malek Bouyahia, Karima Ramdani, et N. Idir, organisé par le département de sciences politiques,

12h (B332) :

Usages des statistiques et des sondages par le gouvernement : atelier à partir d’exemples. Avec Jeanne Lazarus et Livia Velpry

15h (B332) :

Avec Patricia Paperman et Livia Velpry, diffusion de la conférence filmée de Marcel Gauchet, « En état de légitime défense » suivi d’un débat.

Pour en savoir plus : Le 5 février, « dans le cadre de l’opération “Changeons le programme?, Marcel Gauchet a prononcé à l’EHESS un réquisitoire argumenté contre le programme de réforme gouvernemental des universités. Le philosophe montre comment ces projets, loin de corriger les erreurs du système, conduiront inéluctablement à les aggraver. »

Mercredi 18 février

10h : (B332)

Marie Mathieu et Olivier KAPLAN, animeront un débat sur « les oubliés de la mobilisation : les doctorants, quelles réalités, quel avenir? »

– projection d’une présentation générale sur les différents statuts des doctorants

– projection d’interventions de Valérie Pécresse sur le contrat doctoral

10h-12h, département de science politique, salle B 332

Intervention de CHARLES SOULIE (sociologue, Paris 8) sur la situation actuelle de l’université française.

Séance animée par C. CADOT & H. MALER

13h-15h, département de science politique, salle B104

Projection-débat : Paris 8 et son histoire.

Séance animée par M. AIT-AOUDIA & H. MORENO

14h (B332) :

Daniel Terrolle et les enseignants présents organisent un débat sur la précarisation et les travailleurs pauvres suite à la projection du documentaire de Pascal Catuogno : « Je travaille mais je suis pauvre ».

C’est aussi : la journée de mobilisation du Réseau Université Sans Frontière à Paris 8 :

– 10h : Exposition sur les centres de rétention, organisée par la Cimade, dans le hall d’entrée,

– 12h30: Débat avec Maryse Tripier (sociologue), un travailleur de chez Fabio Lucci régularisé, et des membres de RUSF, en Amphi X

– 15h30: projection du film Bread and Roses, de Ken Loach sur les travailleurs sans-papiers, en Amphi X

Jeudi 19 février

A l’appel de la Coordination des Universités : journée nationale de manifestations.

Départ collectif de Paris 8 à prévoir…

10h (B104) :

Animé par N-E Thévenin et D. de Blic, au département de sciences politiques (Salle B104), La crise de l’université en perspective : les changements dans le secteur hospitalier et psychiatrique.

Juste après : Atelier pancartes, banderoles et préparation de la manifestation (B332)

Vendredi 20 février

10h : département de science politique,

Histoire des Universités

Séance animée par S. MOLINIER, M.L. KIAT & A. LUNEL

10h (amphi B135)

Ingolf Diener et Patrice Yengo animeront une réflexion avec débat sur le thème : Années blanches pour universités d’Afrique noire : l’autre face de la mondialisation,

avec la participation de Catherine Odimba, collègue de Kinshasa de passage à Paris.

16h : (modification : 16h et non plus 12h)

Une leçon pour Pécresse : Cours militant devant l’ENA sur les inégalités sociales dans l’enseignement supérieur

Valérie Pécresse : grandie à Neuilly-sur-Seine, a suivi une classe préparatoire au lycée privé catholique Saint-Geneviève à Versailles, avant de faire HEC puis l’ENA.

Valérie Pécresse, qui n’a donc fréquenté que des établissements riches et sélectifs, prétend imposer ses recettes à l’université, qu’elle n’a pas connue.

Ses réformes aggravent les inégalités sociales dans l’enseignement supérieur. Mais ces inégalités existent déjà. Nous vous invitons à un petit état des lieux par les enseignants du département de sociologie de Paris 8 :

Le vendredi 20 février à 16h devant l’ENA, 2 avenue de l’Observatoire à Paris (RER Luxembourg) sortie rue l’Abbé de l’Epée.
Un premier RV est donné à 15h dans le hall de l’Université Paris 8.

13h-15h : salle B104

Les réformes dans l’éducation, de la maternelle au supérieur.

Séance animée par V. ROUSSEL & E. VARIKAS (avec des interventions extérieures)

Dans le même temps : Prochaine Assemblée Générale de la Coordination Nationale sur le site de Paris Ouest Nanterre, qui propose de mettre à l’ordre du jour de cette AG une démission des fonctions administratives.

Absence

Mme Françoise DE BARROS est absente Lundi 16/02 au samedi 24/02/2009

Absence

Mme Claudette LAFAYE est absente du lundi 16/02 au 24/02/2009

A quoi sert la sociologie ?

A quoi sert la sociologie, feuille d’information (pdf) distribuée lors de la journée “Portes ouvertes” du 11 février 2009.

Penser la société ne s’improvise pas.
Pouvoir, concurrence, solidarité, engagement caractérisent les relations sociales. Pourtant, ces relations, dans lesquelles chacun d’entre nous baigne, ne sont pas visibles à l’œil nu.
Lire la suite (pdf)

Dans le cadre du programme de mobilisation

Avec Marie Ménoret, projection de :
ROUTE ONE/USA de Robert KRAMER (Documentaire – 1989 – France)
Lundi 16 février à 9h salle B332 ——–(1ère partie).
Robert Kramer, cinéaste américain indépendant, est revenu en Amérique, qu’il avait quittée quelques années, afin de descendre et de filmer la route numéro 1, 5 000 Kms de bitume parcourant la côte Est, de la frontière canadienne à Key West, au sud de la Floride.
C’est la plus ancienne route des USA. Elle court sur 5000 kilomètres, longe toute la côte Atlantique, de la frontière canadienne dans l’Etat du Maine à la pointe de Key West en Floride, à 150 kilomètres environ de Cuba. Pas moins de 78 millions de personnes (le tiers de la population américaine) y circulent quotidiennement. La Route N°1 a tout vu, tout entendu, des coups de génie aux errances les plus folles de l’Amérique. Un étalage bizarre de 300 années d’histoire nationale où se condensent toutes les strates de la population, des régions isolées et rurales, aux kilomètres de motels, en passant par les grandes zones métropolitaines, ces « îles modernes d’acier et de verre ». Robert Kramer retrouve Doc (Paul McIsaac), le héros de Doc’s Kingdom (1987) qui contait l’exil au Portugal d’un médecin, vétéran du Vietnam. Kramer fait revenir Doc au pays, et le lance sur la route, sa mallette de médecin à la main.
*Décédé en 1999, Robert Kramer est une figure mythique du documentaire et des luttes sociales et révolutionnaires américaines. On lui doit, entre autres, The Edge (1968) et Ice (1969) sur les mouvements contestataires, La Guerre du peuple (1970) tourné au Vietnam et Milestones (1975), portrait des activistes des années 60 et 70. Pour Kramer, « le réel donné immédiatement, cela n’existe pas. Les scientifiques (…) savent bien que la réalité est un objet que l’on construit. Au cinéma, cette construction s’appelle la mise en scène. » (Edward Waintraup, Libération, Vendredi 12 Novembre 1999).

Programme de mobilisation

Semaines du 9 au 13 février et du 16 au 20 février

Ce planning est actualisé régulièrement. Nous vous conseillons de vous tenir informé des changements et ajouts.

Jeudi 12 février 2009

Pour info : à 10h Rassemblement des personnels du CNRS et des personnels des laboratoires associés, au siège du CNRS 3 rue Michel-Ange, Paris 16, Métro Michel-Ange Auteuil.

Assemblée générale de l’Université à 11h30 dans le hall du bâtiment C.

12h (B332)
Avec Claire Lévy-Vroelant, Claudette Lafaye en co-organisation avec les enseignants du département de Science Politique : Au cœur du mouvement, pour entrer dans le fond des sujets, débats autour du film de l’Autre Campagne et Sauvons la recherche : Universités, le grand soir – Réfutations II (B332)
Synopsis : « Régulièrement les gouvernements de droite comme de gauche rêvent de prendre le contrôle sur l’Université et de transformer la Recherche en un vaste bureau d’études. Cette fois l’attaque est particulièrement brutale. Profitant de la crise profonde qui frappe des établissements universitaires dépourvus de moyens et confrontés à un afflux sans précédent d’étudiants, le gouvernement souhaite instaurer un système inégalitaire, localiste, autocratique, de plus en plus dépendant de la commande publique et privée. Dans ce film chercheurs, enseignants, syndicalistes viennent démonter les pièges d’une réforme rétrograde et rappeler quelles sont les conditions de production et de transmission d’un savoir universel accessible au plus grand nombre qui devraient guider une réforme réellement progressiste de l’Université. »

15h (B332)
Avec Claudette Lafaye et Claire Lévy-Vroelent, projection du film de Frederick Wiseman, Welfare
Synopsis : « Welfare, est la chronique d’une journée dans un centre d’aide sociale de la ville de New York. C’est l’occasion de dresser une série de portraits des personnes réunies en ce lieu, une population très semblable à celle de Hospital. Le film ne se limite pas à la peinture de la « clientèle ». Il s’attache à décrire l’épuisant travail du personnel. Entretiens, examens de dossiers et récriminations justifiées ou non, maquis des réglementations et des rapports entre les différents organismes d’aide : tâche ingrate, épuisante, écrasante. »

Vendredi 13 février

9h (B332) :
Préparation de la cérémonie nationale de non remise des maquettes de masters, devant le Ministère et les rectorats.

12h (B332) :
Avec Livia Velpry, Les raisons de la grève : projection du discours de N. Sarkozy, commenté et critiqué. http://www.youtube.com/watch?v=iyBXfmrVhrk

15h (B332) :
Avec Livia Velpry, Charles Soulié et Nicolas Jounin, projection du documentaire de Sabrina Malek et Arnaud Soulier : Un monde moderne
Synopsis : « Depuis quelques années, les Chantiers de l’Atlantique à Saint-Nazaire ont mis en place une nouvelle organisation du travail afin de baisser les coûts de production. Le principe est de faire massivement appel à la sous-traitance et à l’intérim. Parallèlement à la construction du plus grand paquebot du monde, le Queen Mary 2, les salariés des Chantiers nous racontent comment ils vivent cette précarité organisée. Quelles conséquences cette réorganisation induit-elle au niveau individuel et collectif ? Quels changements implique-t-elle dans les conditions et les rapports au travail ? »

Lundi 16 février

9h (B332) Avec Marie Ménoret, projection de :
ROUTE ONE/USA de Robert KRAMER (Documentaire – 1989 – France)
Robert Kramer, cinéaste américain indépendant, est revenu en Amérique, qu’il avait quittée quelques années, afin de descendre et de filmer la route numéro 1, 5 000 Kms de bitume parcourant la côte Est, de la frontière canadienne à Key West, au sud de la Floride.
C’est la plus ancienne route des USA. Elle court sur 5000 kilomètres, longe toute la côte Atlantique, de la frontière canadienne dans l’Etat du Maine à la pointe de Key West en Floride, à 150 kilomètres environ de Cuba. Pas moins de 78 millions de personnes (le tiers de la population américaine) y circulent quotidiennement. La Route N°1 a tout vu, tout entendu, des coups de génie aux errances les plus folles de l’Amérique. Un étalage bizarre de 300 années d’histoire nationale où se condensent toutes les strates de la population, des régions isolées et rurales, aux kilomètres de motels, en passant par les grandes zones métropolitaines, ces « îles modernes d’acier et de verre ». Robert Kramer retrouve Doc (Paul McIsaac), le héros de Doc’s Kingdom (1987) qui contait l’exil au Portugal d’un médecin, vétéran du Vietnam. Kramer fait revenir Doc au pays, et le lance sur la route, sa mallette de médecin à la main.
*Décédé en 1999, Robert Kramer est une figure mythique du documentaire et des luttes sociales et révolutionnaires américaines. On lui doit, entre autres, The Edge (1968) et Ice (1969) sur les mouvements contestataires, La Guerre du peuple (1970) tourné au Vietnam et Milestones (1975), portrait des activistes des années 60 et 70. Pour Kramer, « le réel donné immédiatement, cela n’existe pas. Les scientifiques (…) savent bien que la réalité est un objet que l’on construit. Au cinéma, cette construction s’appelle la mise en scène. » (Edward Waintraup, Libération, Vendredi 12 Novembre 1999).

12 h (B332) :
Avec Michel Joubert et Jean-François Laé, projection du film de Frederick Wiseman High school
Synopsis : « La banlieue de Philadelphie : HLM, zones commerciales et industrielles. On entend « off » la chanson On the dock of the bay. Des bâtiments cubiques banals, un parking, voici la North East High School‑: allées et venues des professeurs et des élèves, garçons et filles. Différents enseignements : espagnol, musique, français. Plus tard, nous verrons la littérature, la couture, la dactylographie, l’éducation sexuelle, etc. Exercices sportifs divers (dont une simulation de vol spatial !), préparation des spectacles de fin d’année… L’établissement semble bien équipé et propose des activités variées, bien différentes de celles d’un lycée français à la même époque. Mais dans l’ensemble, les élèves semblent s’ennuyer ferme. Nous découvrons aussi les rapports, parfois difficiles, de l’administration avec les élèves et… avec les parents ! La caméra de Wiseman circule en toute liberté, surprenant un regard, un geste, une conversation, une altercation. »

15h (B332) :
Jean-François Laé, Axel Pohn-Weidiger, Anne-Julie Auvert, Michel Samuel proposent de projeter le documentaire de Ken Loach Les Dockers de Liverpool
Synopsis : A l’origine de l’affaire, 500 dockers, par solidarité, refusent de franchir un piquet de grève. Très vite, la Mersey Docks and Harbour Company profite de l’aubaine, licencie les récalcitrants et propose de nouvelles conditions d’embauche : £4 de l’heure quelle que soit la difficulté du travail, contrats à la tâche, sans indemnisation des périodes de chômage technique, pas de congés payés, pas d’assurance maladie, pas de retraite : c’est la négation des acquis des luttes sociales du 20e siècle et le retour au travail précaire, quand les dockers étaient recrutés au jour le jour, à la tête du client.

Mardi 17 février

Suivant les motions votées par la Coordination Nationale des Universités, journée massive d’information (distribution de tracts, RDV communs) dans les gares.

10h (C104) :
Séance débat sur la précarisation des étudiants étrangers. Animé par Malek Bouyahia, Karima Ramdani, et N. Idir, organisé par le département de sciences politiques,

12h (B332) :
Usages des statistiques et des sondages par le gouvernement : atelier à partir d’exemples. Avec Jeanne Lazarus et Livia Velpry

14h (Amphi B2) : Assemblée Générale de l’UFR HLSG

15h (B332) :
Avec Patricia Paperman et Livia Velpry, diffusion de la conférence filmée de Marcel Gauchet, « En état de légitime défense » suivi d’un débat.
Pour en savoir plus : Le 5 février, « dans le cadre de l’opération “Changeons le programme”, Marcel Gauchet a prononcé à l’EHESS un réquisitoire argumenté contre le programme de réforme gouvernemental des universités. Le philosophe montre comment ces projets, loin de corriger les erreurs du système, conduiront inéluctablement à les aggraver. »

Mercredi 18 février

10h : (B332)
Marie Mathieu et Olivier Louail, animeront un débat sur les oubliés de la mobilisation : les doctorants, quelles réalités, quel avenir?
– projection d’une présentation générale sur les différents statuts des doctorants
– projection d’interventions de Valérie Pécresse sur le contrat doctoral
Suivis d’une analyse critique du projet.

10h en B134
Une nouvelle projection du film « Universités, le grand soir » / « Réfutations I et II »

14h (B332) :
Daniel Terrolle et les enseignants présents organisent un débat sur la précarisation et les travailleurs pauvres suite à la projection du documentaire de Pascal Catuogno : « Je travaille mais je suis pauvre ».

C’est aussi,
la journée de mobilisation du Réseau Université Sans Frontière à Paris 8 :

10h : Exposition sur les centres de rétention, organisée par la Cimade, dans le hall d’entrée,

12h30: Débat avec Maryse Tripier (sociologue), un travailleur de chez Fabio Lucci régularisé, et des membres de RUSF, en Amphi X

15h30: projection du film Bread and Roses, de Ken Loach sur les travailleurs sans-papiers, en Amphi X

Jeudi 19 février

A l’appel de la Coordination des Universités : journée nationale de manifestations.

Départ collectif de Paris 8 à prévoir…

10h (B104) : Animé par N-E Thévenin et D. de Blic, au département de sciences politiques (Salle B104), La crise de l’université en perspective : les changements dans le secteur hospitalier et psychiatrique.

Vendredi 20 février

12h (B332) :
L’université Hors les murs :
Pour traiter
« Des inégalités sociales dans l’enseignement supérieur »,
Visite d’une Ecole des plus prestigieuses :
L’Ecole Nationale d’Administration
RDV sur Paris 8, à 12h (B332)

Ou RDV à 13h directement à l’ENA, 2 av. de l’observatoire, métro ou RER Luxembourg.

Dans le même temps : Prochaine Assemblée Générale de la Coordination Nationale sur le site de Paris Ouest Nanterre, qui propose de mettre à l’ordre du jour de cette AG une démission des fonctions administratives.

Programme de mobilisation

Activités proposées par les enseignants du département de sociologie durant le mouvement de grève :

Semaines du 9 au 13 février et du 16 au 20 février
Ce planning sera complété progressivement et actualisé sur le site du département. Nous vous conseillons de vous tenir informé régulièrement des changements et ajouts.

Jeudi 12 février

Pour info : à 10h Rassemblement des personnels du CNRS et des personnels des laboratoires associés, au siège du CNRS 3 rue Michel-Ange, Paris 16, Métro Michel-Ange Auteuil.

11h30 AG de l’université, Bât. C

12h (B332)

Avec Claire Lévy-Vroelant, Claudette Lafaye en co-organisation avec les enseignants du département de Science Politique : Au cœur du mouvement, pour entrer dans le fond des sujets, débats autour du film de l’Autre Campagne et Sauvons la recherche : Universités, le grand soir – Réfutations II (B332)

Synopsis : « Régulièrement les gouvernements de droite comme de gauche rêvent de prendre le contrôle sur l’Université et de transformer la Recherche en un vaste bureau d’études. Cette fois l’attaque est particulièrement brutale. Profitant de la crise profonde qui frappe des établissements universitaires dépourvus de moyens et confrontés à un afflux sans précédent d’étudiants, le gouvernement souhaite instaurer un système inégalitaire, localiste, autocratique, de plus en plus dépendant de la commande publique et privée. Dans ce film chercheurs, enseignants, syndicalistes viennent démonter les pièges d’une réforme rétrograde et rappeler quelles sont les conditions de production et de transmission d’un savoir universel accessible au plus grand nombre qui devraient guider une réforme réellement progressiste de l’Université. »

15h (B332)

Avec Claudette Lafaye et Claire Lévy-Vroelent, projection du film de Frederick Wiseman, Welfare

Synopsis : « Welfare, est la chronique d’une journée dans un centre d’aide sociale de la ville de New York. C’est l’occasion de dresser une série de portraits des personnes réunies en ce lieu, une population très semblable à celle de Hospital. Le film ne se limite pas à la peinture de la « clientèle ». Il s’attache à décrire l’épuisant travail du personnel. Entretiens, examens de dossiers et récriminations justifiées ou non, maquis des réglementations et des rapports entre les différents organismes d’aide : tâche ingrate, épuisante, écrasante. »

Vendredi 13 février

9h (B332)

Préparation de la cérémonie nationale de non remise des maquettes de masters, devant le Ministère et les rectorats.

12h (B332)

Avec Livia Velpry, Les raisons de la grève : projection du discours de N. Sarkozy, commenté et critiqué. http://www.youtube.com/watch?v=iyBXfmrVhrk

15h (B332)

Avec Livia Velpry, Charles Soulié et Nicolas Jounin, projection du documentaire de Sabrina Malek et Arnaud Soulier : Un monde moderne

Synopsis : « Depuis quelques années, les Chantiers de l’Atlantique à Saint-Nazaire ont mis en place une nouvelle organisation du travail afin de baisser les coûts de production. Le principe est de faire massivement appel à la sous-traitance et à l’intérim. Parallèlement à la construction du plus grand paquebot du monde, le Queen Mary 2, les salariés des Chantiers nous racontent comment ils vivent cette précarité organisée. Quelles conséquences cette réorganisation induit-elle au niveau individuel et collectif ? Quels changements implique-t-elle dans les conditions et les rapports au travail ? »

Lundi 16 février

10h (B332) ACTIVITES A DETERMINER

12 h (B332)

Avec Michel Joubert et Jean-François Laé, projection du film de Frederick Wiseman High school

Synopsis : « La banlieue de Philadelphie : HLM, zones commerciales et industrielles. On entend « off » la chanson On the dock of the bay. Des bâtiments cubiques banals, un parking, voici la North East High School‑: allées et venues des professeurs et des élèves, garçons et filles. Différents enseignements : espagnol, musique, français. Plus tard, nous verrons la littérature, la couture, la dactylographie, l’éducation sexuelle, etc. Exercices sportifs divers (dont une simulation de vol spatial !), préparation des spectacles de fin d’année… L’établissement semble bien équipé et propose des activités variées, bien différentes de celles d’un lycée français à la même époque. Mais dans l’ensemble, les élèves semblent s’ennuyer ferme. Nous découvrons aussi les rapports, parfois difficiles, de l’administration avec les élèves et… avec les parents ! La caméra de Wiseman circule en toute liberté, surprenant un regard, un geste, une conversation, une altercation. »

15h (B332) ACTIVITES A DETERMINER

Mardi 17 février

10h (C104)

Séance débat sur la précarisation des étudiants étrangers. Animé par Malek Bouyahia, Karima Ramdani, et N. Idir, organisé par le département de sciences politiques,

12h (B332)

Usages des statistiques et des sondages par le gouvernement : atelier à partir d’exemples. Avec Jeanne Lazarus et Livia Velpry

15h (B332)

Avec Patricia Paperman et Livia Velpry, diffusion de la conférence filmée de Marcel Gauchet, « En état de légitime défense » suivi d’un débat.

Mercredi 18 février

10h (B332) ACTIVITES A DETERMINER

12 h (B332)

Journée d’information, de débats et de mobilisation sur la situation des étudiants étrangers, organisée par le Réseau Universités Sans Frontières. Planning en cours de préparation.

15h (B332) ACTIVITES A DETERMINER

Jeudi 19 février

10h (B104)

Animé par N-E Thévenin et D. de Blic, au département de sciences politiques (Salle B104), La crise de l’université en perspective : les changements dans le secteur hospitalier et psychiatrique.

12 h (B332)

Avec Jules Naudet et Laure Pitti, projection du film de Laurent Cantet Ressources humaines

Synopsis : « Frank, jeune étudiant dans une grande école de commerce, revient chez ses parents le temps d’un stage qu’il doit faire dans l’usine où son père est ouvrier depuis trente ans. Affecté au service des ressources humaines, il se croit de taille à bousculer le conservatisme de la direction qui a du mal à mener les négociations sur la réduction du temps de travail. Jusqu’au jour où il découvre que son travail sert de paravent à un plan de restructuration prévoyant le licenciement de douze personnes, dont son père. »

15 h (B332)

Avec Laure Pitti, projection du film « Le dernier Maquis », de Rabaj Ameur-Zaimeche

Synopsis : Au fond d’une zone industrielle à l’agonie, Mao, un patron musulman, possède une
entreprise de réparation de palettes et un garage de poids-lourds. Il décide d’ouvrir une mosquée et désigne sans aucune concertation l’imam…

Vendredi 20 février

12h (B332)

Départ de Paris 8 pour l’ENA

13h

RDV à l’ENA, 2 av. de l’observateur, pour cours hors des murs, comité d’action de l’UFR 4, Les inégalités sociales dans l’enseignement supérieur

Cours du second semestre – Avis à tous les étudiants en majeure ou mineure de sociologie

L’Assemblée générale de l’UFR « Histoire, Littérature(s), Sociologie, Genre » du 26 janvier 2009 a voté une grève totale et reconductible à partir du 2 février 2009, en accord avec les motions de la Coordination nationale inter-universitaire.
En conséquence, les pré-inscriptions par internet aux cours prévues les 4-5 février 2009 sont annulées.
Les étudiants sont invités à rencontrer leurs enseignants tous les jours en salle B332 à partir du lundi 9 février 2009 pour s’informer et débattre.
Nous n’assurerons pas de réponses aux messages individuels par email : il faut donc venir sur place pour se renseigner, ou consulter le site.
L’université se réunira en assemblée générale (des personnels comme des étudiants) le lundi 9 février à midi.

Séminaire : “L’échange en politique”

Voici, en fichier joint, l’annonce du séminaire : “L’échange en politique”.

La première séance du séminaire “Echange en Politique” initialement prévue le mardi 10 février prochain est remise à une date ultérieure pour cause de grève. La nouvelle date sera annoncée dès que possible.

programme-version-janvier2

Nouvelle Assemblée Générale de l’UFR

Nouvelle Assemblée Générale de l’UFR le 4 février à 10h00 en salle B135 pour faire le point sur la mobilisation des universités et définir les modalités d’action à compter du 9 février.
Tous les acteurs de l’Université : étudiants, enseignants, BIATOSS y sont conviés.