Infos étudiants Archive

Etudiants étrangers et hausse des frais d’inscription

Le Département de sociologie et anthropologie considère que l’augmentation très importante des frais d’inscription des étudiants étrangers est une forme d’exclusion ciblée de certains étudiants.

Comme l’écrivent nos collègues du département de science politique, cette mesure revient à « Attirer les plus riches et, en même temps, écarter les plus pauvres ».

Ci dessous un message de l’équipe de direction de l’Université Paris 8 :

Cher.e.s collègues, cher.e.s étudiant.e.s.

Suite à l’annonce des grandes lignes du programme “Bienvenue en France” par le Premier ministre Edouard Philippe le 19 novembre 2018, qui prévoit une augmentation très forte des droits d’inscription des étudiants étrangers (2 770 euros pour la licence contre 170 aujourd’hui et 3 770 euros pour le master contre 243), un certain nombre d’inquiétudes légitimes se sont exprimées au sein de notre communauté, comme en témoignent les premières réactions de nos collègues (Tribune dans Le Monde du 22 novembre) et les réactions qui se sont exprimées ces derniers jours au sein de nos instances (Conseil des composantes, Commission de la recherche, Conseil des relations internationales).
Cette multiplication par 16 des droits d’inscription représente en effet une forme d’exclusion et va à l’encontre du principe constitutionnel d’égalité et des conventions internationales qui interdisent les discriminations. Elle s’oppose au Droit à l’éducation, inscrit dans l’article 26 de la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948.
Si la précipitation et le flou dans la mise en place de cette mesure ne permettent pas d’en évaluer toutes les conséquences, une telle augmentation aura inévitablement un impact réel sur les étudiants confrontés à des difficultés économiques. Notre université connaîtra aussi une baisse d’attractivité d’autant plus conséquente qu’elle a noué des liens forts avec les pays de la francophonie et des Suds.
Pour notre université, riche de la variété de ses publics, de leur origine qu’elle soit géographique, sociale ou culturelle, à l’image de la population cosmopolite et multiculturelle de notre territoire, il n’est pas envisageable de mettre un prix à l’hospitalité et d’interdire l’accès de nos formations à tou.te.s ceux.celles qui y projettent leur espoir d’une vie meilleure.

L’équipe présidentielle

Lettres d’une fille-mère

La vie des idées publie un compte-rendu du dernier ouvrage de Jean-François Laé, Une fille en correction. Lettres à son assistante sociale (1952-1965) (CNRS Éditions, 2018) :

Le dernier livre de Jean-François Laé poursuit un travail mené depuis plus de quinze ans sur les archives ordinaires de notre monde contemporain : correspondances, journaux personnels, écrits professionnels, jurisprudences du travail… Archives « faibles » qui contiennent une matière sensible et « des pratiques minuscules », dit-il. Elles ne sont pas reconnues, souvent invisibles, délaissées, oubliées sur les étagères des caves d’institution, retrouvées dans des greniers ou vendues en vrac dans des brocantes. Jean-François Laé nous fait pénétrer ici dans le monde de la protection de l’enfance et de l’adolescence des années 1950, au travers d’une abondante correspondance entre une assistante sociale et l’une de ces jeunes filles isolées, enceintes par accident, placées en institution pour « correction », éloignées de leur famille et de leur milieu. Elles avaient gravement fauté, disait-on.
Lire la suite

Absence de Nicolas Duvoux

En raison de sa participation à un colloque international, les cours de Nicolas Duvoux du 30 et 31 octobre 2018 sont reportés à une date ultérieure.

Comment d’une fille rebelle « faire une mère » ?

Sur Mediapart, Gabrielle Napoli rend compte du dernier ouvrage de Jean-François Laé, Une fille en correction – Lettres à son assistante sociale (1952-1965)
Lien vers l’article

Horaires du tutorat de licence

Tutorat en licence de sociologie – Horaires d’ouverture
Lundi 14H-16H
Mardi 10H-12H 14H-16H
Salle B 350

Fermeture du secrétariat de licence

En prévision du déménagement-réaménagement au bâtiment B2 mardi 2 octobre prochain, nous vous informons de la fermeture des bureaux Lundi 1er, Mardi 2 et Mercredi 3 octobre 2018.
Le secrétariat sera à nouveau installé en salle B349 et ré-ouvrira le jeudi 4 octobre 2018.

Licence de sociologie : informations mises à jour (changement de salle, absences)

Toutes les informations récente concernant la rentrée en licence de sociologie sont ci-dessous :

  • Pour les L1, un cours “Transformations sociales au XXème siècle: une approche biographique“, mercredi de 18h à 21h, a été ouvert. Il reste des places. L’inscription se fait par mail à l’enseignante Livia Velpry livia.velpry@univ-paris8.fr et par la présence à la prochaine séance, mercredi 26 septembre, en B237.
  • Le cours “Anthropologie sociale anglaise” (B. Casciarri), mercredi 12h 15h se déroule dans la salle A041. ATTENTION : La deuxième séance du cours Anthropologie Sociale Anglaise (B. Casciarri) se tiendra le mercredi 26 septembre 2018 entre 9h et 12h en salle A041. Ce changement d’horaire est exceptionnel, l’horaire habituel du cours reprendra de la semaine suivante (12h-15h)
  • M. Charles Soulié ne pourra pas assurer son cours de présentation d’une grande enquête du jeudi 27 septembre. Il sera rattrapé en décembre.

Rentrée du master, informations mises à jour

Vous trouverez ici les informations mises à jour relatives au master de sociologie et anthropologie :

– Le cours de Jane Freedman, Anthropology of Cultural Globalization, commencera le 28 septembre 2018
– Premier cours de Florence Bouillon, “Préparation au mémoire” (M2), le vendredi 5 octobre 2018.
– Premier cours d’Agnès Deboulet, “Enquête collective hors les murs”, M2, le jeudi 27 septembre 2018.
2 octobre 2018, Cours “Anthropologie des circulations culturelles” (M2) – Changement salle

Exceptionnellement, le cours du 2 octobre n’aura pas lieu au musée du quai Branly mais à Paris 8, en salle A319 sur le créneau habituel (15h-18h).

– 3 octobre, Reprise du séminaire LAVUE (resp. : E. Gobin)
Comme prévu, la 1e séance du séminaire du LAVUE aura lieu ce mercredi 3 octobre de 15h à 18 en salle J014.

Tutorat : horaires d’ouverture

Horaires d’ouverture du tutorat de licence :

Lundi 9H-12H 13H-16H
Jeudi 10H-13H
Vendredi 9H-12 14H-16H
Salle B350 –

Une fille en correction : dans Libération

Sous la plume de Yannick Ripa, le quotidien Libération a rendu compte du dernier ouvrage de Jean-François Laé, Une fille en correction (Paris, Editions du CNRS, 2018) :

Saisons de correction pour femme fautive :
Ayant retrouvé des lettres entre une fille mère de 20 ans et son assistante sociale dans les années 50, Jean-François Laé dresse le portrait d’une France aux méthodes coercitives.

Tout commence par une de ces découvertes dont rêve tout sociologue ou historien : un dépôt d’archives ignoré, vierge du regard du chercheur, émergeant d’un autrefois oublié. Dans le débarras d’une association chargée de l’enfance à Avignon, Jean-François Laé, qui œuvre à rendre visibles et intelligibles des «vies de faible intensité», découvre 160 lettres échangées dans les années 50 entre une assistante sociale, Odile Rouvat, et une jeune fille, qu’il prénomme Micheline, enceinte à 20 ans…
Lire la suite

L3: Stage de terrain local de la mineure Pratique d’Enquête

Le stage de terrain local de la mineure Pratique d’Enquête, M. KOKOREFF J.F. LAE, commencera le jeudi 27 septembre à 15h.

RDV à la Médiathèque du Temps libre, salle citoyenne 3,
30-34 Rue George Sand, à Stains (15 minutes à pied de l’Université)

IMPORTANT: : inscriptions dans les cours

Les étudiant.e.s qui n’ont pas pu réaliser leurs inscriptions pédagogiques en ligne (IP web) en raison du manque de places doivent s’inscrire directement auprès de l’enseignant.e du cours choisi, lors de la première séance. Seront prioritaires les étudiants qui ont déjà pris contact avec les enseignants par mail.

Rappel: celles et ceux qui se sont dors et déjà pré-inscrits en ligne doivent valider leur inscription à la première séance.

Licence – Cours décalés

Les cours ci-dessous ne débuteront pas la semaine du 17 septembre, mais la suivante:

– L1 : Introduction aux sciences sociales 1 de A. DOGAN, mardi 15-18h : premier cours le 25 septembre

– L1 : Présentation des Méthodes des Sciences Sociales (PMSS) de A. DOGAN, mardi 9-12h : premier cours le 25 septembre

– L1 : Méthodologie du Travail Universitaire (MTU) de J.F. LAE, mercredi 9-12h : premier cours le 26 septembre

– L2: Questionnaire de M. Delon, mercredi 12h-15h: premier cours le 26 septembre

– L2: Grands courants, sociologie de la déviance et de la justice, premier cours le 1er octobre

Equivalences

Une réunion d’accueil des étudiants admis par équivalences (session de septembre) est prévue le 18 septembre à 10h en salle A217. Merci de vous y présenter.

Bonne rentrée !

Rentrée du Master

REUNION de PRE-RENTREE Master en Sciences Sociales

La réunion de pre-rentrée du Master en Sciences Sociales se tiendra le mercredi 19 septembre 2018 à 9h30 en salle J003 (bâtiment J). Cette réunion s’adresse à l’ensemble des étudiants de Master 1 et Master 2

Le cours de Martin Olivera (mardi) ne commencera que le 24 septembre 2018. Même chose avec le cours de Emma Gobin (25 septembre)

Le premier cours « Travail, techniques, corps » (C. Lomba) aura lieu le jeudi 4 octobre 2018.

La brochure d’information du master est en ligne sur la page “Master de sciences sociales”

Planning des salles

Consultez les emplois du temps détaillés: Emplois du temps, planning des salles.

Tuteurs

N’hésitez pas à solliciter les tuteurs !

Les tuteurs sont disponibles pour vous conseiller :

– le mercredi 12 septembre de 10h à 12h et de 13h à 15h en salle B106.
– le jeudi 13 septembre de 10h à 14h en salle A319.
– le vendredi 14 septembre de 10h à 14h en salle A319.

Bonne rentrée !

Brochure 2018-2019

La brochure 2018-2019 de la licence de sociologie et les emplois du temps sont disponibles au téléchargement sur la Page Licence de sociologie.

Bonne lecture !

Rentrée 2018

Les réunions de pré-rentrée ont lieu Amphi D001 au rez-de chaussé du bâtiment D

La pré-rentrée des étudiants inscrits en licence de sociologie et d’anthropologie aura lieu le mardi 11 septembre 2018.

Pré-rentrée L1: 13h30, Amphi D001 au rez-de chaussé du bâtiment D

Pré-rentrée L2/L3: 15h30, Amphi D001 au rez-de chaussé du bâtiment D

Les cours débuteront le 17 septembre.

Bonne rentrée à tous !

Une fille en correction

Jean-François Laé, professeur au département de sociologie de l’université Paris 8, est l’auteur de Une fille en correction (Éditions du CNRS, 2018) :

Dans le sous-sol d’une association chargée de l’enfance à Avignon, sur des étagères en acier des années 1950, se succèdent trois cents mètres de dossiers noircis par le temps. « C’est un débarras », me lance Chantal, la cheffe du service, « vous ne trouverez que du vieux papier ! ». Des fouilles surgissent 160 lettres entre Micheline – enceinte à 20 ans – et Odile, assistante sociale auprès du tribunal pour enfants.
L’histoire commence ainsi. Une grossesse hors mariage et en situation de pauvreté, c’est une vie scellée dans un foyer maternel. Tandis qu’un cercle de femmes « sages » s’occupe de Micheline, celle-ci se révolte et s’enfuit. On la recherche dans tout le Roussillon. Odile la rattrape. Micheline aime sortir au bal ? L’assistante sociale l’en dissuade et la menace. Et pourtant, elle l’aime bien, cette échevelée ! C’est « ma fille », écrira-t-elle un jour.
C’est dans l’entrelacs de cette correspondance, sur le fil des relations entre Micheline et Odile, que se tisse le récit de Jean-François Laé autour des plaintes, de la soumission et de la révolte de ces jeunes femmes si tôt assignées. Filles célibataires, indisciplinées ou frondeuses, souvent en bisbille avec leurs familles, elles sont les oubliées de notre histoire.
À travers la révolte de Micheline, Jean-François Laé poursuit inlassablement son exploration des vies « faibles », fragiles, celles d’« anormaux » qui lancent un défi à l’ordre social.

Le magazine L’Histoire a publié un compte-rendu de l’ouvrage.
Et Jean-Louis Jeannelle signe un compte-rendu dans Le Monde : Deux vies exhumées des « dossiers administratifs » : Deux belles études d’archives donnent à lire les récits de soi d’une « fille-mère » et d’un orphelin « déviant » en lutte pour infléchir les rigueurs de l’ordre social.