» Accueil
 
 

Le Master Littérature/s : Textes, Langues, Théories

- Le Master Littérature/s : Textes, Langues, Théories s’adresse aux étudiants passionnés par la littérature, la théorie littéraire, et la diversité des langues, qui veulent s’engager dans les études littéraires en s’initiant aux recherches des nouveaux champs de la théorie et de la critique.

- Le Master a pour originalité de refonder les études littéraires par la transdisciplinarité, rassemblant en un objet d’études les 3 aires scientifiques que sont la Littérature française, la Littérature comparée, et les Littératures étrangères – champ qui croise 11 disciplines universitaires (dont Littératures anglaise, américaine et anglophones, Littératures allemande et autrichienne, Littérature arabe, Littératures d’Espagne de l’Amérique latine, Littératures francophones, Littérature italienne, Littératures lusophones, Littérature russe). A travers la pluralité des œuvres et des littératures, des disciplines et des théories, le Master vise à interroger le rapport à l’étranger dans le langage ; à examiner les enjeux culturels et politiques de l’identité et de l’altérité, l’idée d’une littérature-monde. Il s’inscrit résolument dans la pensée critique du monde contemporain et de ses mutations transculturelles (mondialisations, postcolonialité, évolutions européennes des savoirs littéraires et culturels…).

- Dans cette perspective, le Master Littérature/s met l’accent sur les apports réciproques des études littéraires et des sciences humaines, et s’attache à développer l’activité critique et créatrice dans une réflexion sur les enjeux théoriques, politiques, historiques, philosophiques, épistémologiques et artistiques des mouvements et des genres, des discours et du sens. (Approches : Poétique et théorie du langage, littérature et philosophie, littérature et arts, psychanalyse, narratologie, texte et société, texte et histoire, génétique textuelle, sémiotique, analyse du discours, littérature et sciences, littérature et nouveaux médias, traduction littéraire, études culturelles, études postcoloniales.)

- Ce rapport d’interrogation mutuelle implique aussi la valorisation des échanges scientifiques internationaux et la mobilité étudiante, qui bénéficient du réseau de partenariats particulièrement riche de Paris 8.

- Les visées professionnelles sont donc multiples : outre la recherche (doctorat) et l’enseignement, cette expérience active de la multiplicité culturelle, des langues, et de l’activité critique constitue une formation Bac+5 qui prépare aux métiers de la culture, de l’édition et du journalisme dans leurs dimensions multiculturelles et transnationales.

- Le projet Paris 8 : l’université Paris 8 est née du mouvement de profonde rénovation universitaire qui a suivi les Evénements de Mai 1968. Créée par un groupe de chercheurs et théoriciens incluant Hélène Cixous, Michel Foucault, Alain Badiou, Jean Bellemin-Noël, Jean-Claude Passeron, elle a rapidement été rejointe par Gilles Deleuze, Jacques Lacan, Henri Meschonnic, Michel Deguy, Jacques Rancière... Elle est l’héritière directe d’une histoire de la pensée critique, qui a prévalu dès l’ouverture du Centre expérimental de Vincennes en 1969, et à laquelle le Master s’identifie : expérimentation, innovation scientifique et pédagogique, lien soutenu entre recherche et enseignement, dialogue et échanges accrus entre étudiants et enseignants, interdisciplinarité et ouverture des passerelles, interrogation sur le monde contemporain et la dimension internationale, ouverture aux rapports scientifiques internationaux, valorisation de la théorie littéraire et de la création personnelle.

 
 
 
Accueil     |    Contacts     |    Plan du site     |    Mentions légales