image
 

 

Bienvenue sur le site du GRHI

 

Le Groupe de Recherches en Histoire Intellectuelle s’efforce depuis 2000 de contribuer au renouvellement de l’histoire intellectuelle. Il se consacre à l’étude de modes de pensée et de débats intellectuels dans leur contexte social et politique, aux conditions de la production du savoir et des concepts. L’on cherche également à s’interroger sur l’impact des modes de pensée sur la société. Nous accordons un intérêt particulier au monde anglophone, sans restreindre l’étude à une période particulière, et nous sommes attentifs aux études dans le domaine de l’histoire intellectuelle menées actuellement dans le monde anglophone.

Nous nous intéressons tout particulièrement aux réseaux et aux circulations. Un des axes privilégiés des recherches de plusieurs membres du groupe depuis plusieurs années concerne les transferts culturels entre le monde anglophone et la France. Le GRHI a piloté le réseau franco-britannique “Transferts culturels franco-britanniques de la fin XVIIe au début XIXe siècle : agents, vecteurs, réseaux” financé par l’ANR de 2005 à 2009 et par l’AHRC en 2006-7. Dans les années à venir nous élargirons l’étude à la république des lettres européenne et à la circulation des idées en Europe au XVIIIe siècle.

Notre recherche est par essence pluridisciplinaire, dans la mesure où elle traverse les frontières habituelles des disciplines. Outre les membres du Groupe, sont associés à nos travaux des chercheurs venant de disciplines diverses, et c’est précisément cette diversité de formation et d’horizons qui constitue la richesse du groupe. Ce qui nous réunit est un questionnement commun, enrichi par la variété des périodes et des objets étudiés et par la complémentarité des approches.

Le GRHI organise un séminaire mensuel qui permet aux membres du GRHI, ainsi qu’aux invités extérieurs, de présenter leurs recherches et d’en débattre. Ce séminaire se veut un lieu très ouvert de discussions, de confrontation des approches et des questionnements, et de réflexion méthodologique. Il permet non seulement de connaître et de faire progresser les recherches des membres, mais également d’avancer la réflexion commune sur le plan méthodologique. Des journées d’études permettent également d’approfondir la réflexion commune sur des thèmes particuliers.