Annick

ALLAIGRE

Dernière modification : [26-02-2013]

Professeur de Littérature espagnole (UFR5)

Contact :

annick.allaigre@univ-paris8.fr

Domaines de recherche :

Littérature espagnole contemporaine (poésie)

Publications :

-  Le mystère de la chambre basse. Comparaison des processus d’entrée des femmes au Parlement, France-Allemagne, 1945-2000, Paris, Dalloz, Coll. Nouvelle Bibliothèque des Thèses, 2005

-  « Un métier d’hommes ? Les représentations du métier de député à l’épreuve de sa féminisation », Revue Française de Science Politique, vol. 55, n° 3, juin 2005, pp. 477-499

-  « Les liaisons paradoxales. Genre, ordre politique et ordre social en France et en Allemagne », Raisons politiques, n° 15, août-déc 2004, pp. 85-96

-  « Le "salto" du stigmate. Genre et construction des listes aux municipales de 2001 », Politix, « La parité en pratiques », vol. 15, n° 60, 2002, pp. 33-54. (avec Marion Paoletti).

- Concertar es amor de Juan Gil-Albert, por amor al concierto (análisis literal), Alicante, Instituto de Cultura Juan Gil-Albert, Diputación provincial de Alicante, Colección "Ensayo e investigación", 2004, 159 p.

Actes colloques :

- L’intravagant Juan Gil-Albert, co-dir. José Ferrándiz Lozano, Alicante, IAC Juan Gil-Albert y Ayuntamiento de Alcoy, col. Colectiva, 2005.

- Jorge Cuesta (Littérature-Histoire-Psychanalyse), éd. L’Harmattan, Paris, 2006.

Articles :

- Les formes de la violence : romances, sonnets et autres poèmes dans la tourmente de la guerre civile, in Délits, violences et conflits dans la littérature espagnole,in Hommage au Professeur Claude Allaigre, (dir. Ch. Manso), Paris, L’Harmattan, 2004, p. 249-268.

- L’Antigone de María Zambrano : de la réflexion philosophique à la création poétique, in « Femme et écriture dans la péninsule ibérique », textes réunis par Maria Graciete Besse et Nadia Mekouar-Hertzberg, L’Harmattan, 2004, tome II, p. 137-152.

- A contre-pouvoir, les poétiques de l’inutile des femmes-poètes « de 27 », in Femmes, pouvoirs et créations, sous la direction de M. Ramond, Paris, L’Harmattan, 2005, p. 167-190.

- L’expérience de Jorge Cuesta, in Écrire sur la poésie, Actes du colloque « Qu’est-ce qu’écrire sur la poésie » (Séminaire de Poésie du CRIMIC Paris IV-Sorbonne, org : M.C. Zimmermann,), Coordination Laurence Breysse-Chanet, Henry Gil et Ina Salazar, Paris, INDIGO & côté-femmes éditions, 2006, 419 p., p. 21-32.

- La renaissante dans l’oeuvre poétique de Juan Gil-Albert. Déméter et Perséphone, in La femme existe-t-elle ? ¿Existe la mujer ? (Actes du colloque « Les sujets féminins et leurs représentations », Traverses (org. Michèle Ramond), Paris, 9/10 et 11 juin 2005), Livre électronique, RILMA 2/ ADEHL, Mexico, 2006, p. 136-145.

- « Tobeyo o del amor, Homenaje a México » de Juan Gil-Albert : el amor creador, Litoral, revista de psicoanálisis, n°39, Presencias, EPEELE, México, abril 2007.

- Du deuil des poètes : la voix au tombeau, in Entre ciel et terre : la mort et son dépassement dans le monde hispanique, Coordination Daniel Lecler et Patricia Rochwert-Zuili, INDIGO et côté -femmes, Paris, 2008, p. 300-312.

- Juan Gil-Albert, Le style homosexuel, En Espagne, sous Franco, prologue de Juan Antonio González Iglesias, introduction et traduction Annick Allaigre, EPEL, Paris, 2008.

- Gil-Albert ou Antigone masquée, in Les Antigones contemporaines (de 1945 à nos jours), études réunies et présentées par Rose Duroux et Stéphanie Urdician, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, Premier semestre 2010, p. 207-218.

- Del secreto mejor guardado : las traducciones de Juan Gil-Albert, in Escritores valencianos del siglo XX en sus traducciones, Fernando Navarro, Pedro Mogorrón y Paola Masseau eds, Alicante, Ediciones AguaClara, 2011, p. 107-116.