>  1er SEMESTRE 2016 - 17

>  2e SEMESTRE 2016 - 17

>  LITTÉRATURE U.S.

Sylvie Kleiman-Lafon
ANGLAIS POUR DOUBLE CURSUS HISTOIRE / SCience politique
(L1)
Lundi 9h – 12h

Apogée EHB1HSPC
salle

Réservé aux étudiants de niveau 4-5-6
Langue d’enseignement : anglais
Langue des textes étudiés : anglais


Ce cours s'adresse exclusivement aux étudiants L1 de la double-licence Histoire/Science politique, qui doivent valider un cours en langue anglaise. Il s'agira de traduire des essais portant sur des sujets et des périodes très variés. Les textes seront fournis par l'enseignante.

Caroline Marie
ANGLAIS POUR L’UNIVERSITÉ : QUESTIONS LITTÉRAIRES
(L3)
Mardi 9h - 12h

Apogée : EHB1AUNC
salle

Langue d’enseignement : anglais
Langue des textes étudiés : anglais


Ce cours permettra aux étudiants d’améliorer leurs compétences en anglais dans la perspective spécifique d’études universitaires littéraires tout en se familiarisant avec la critique littéraire anglaise. Les questions littéraires seront abordées à partir d’extraits d’œuvres (poésie, théâtre et fiction) et d’ouvrages théoriques ou critiques, ainsi que d’articles universitaires. Chaque séance proposera des exercices pratiques : prise de notes, recherches bibliographiques, rédaction d’une synthèse ou présentation orale d’une réflexion argumentée en anglais.

Les étudiants seront également initiés à l’écriture d’un essay (conception d’une problématique, d’une argumentation, d’un plan, rédaction, intégration des sources et des citations, présentation de la bibliographie).


Sylvie Kleiman-Lafon
traduire et commenter
(L)
Mardi 9h - 12h

Apogée
salle

Langue d’enseignement : anglais et français
Langue des textes étudiés : anglais

Validable comme EC libre ou de Langue étrangère

Dans ce cours de version littéraire anglaise, on abordera les grands enjeux de la traduction en s’appuyant sur l’analyse littéraire. Destiné aux étudiants de la mineure « Écrire, Traduire, Éditer » des licences de Lettres et de Littérature comparée, il est ouvert aux étudiants d’autres départements (niveaux 5 et 6) qui pourront le valider comme EC de langue ou comme EC libre. Les textes étudiés, tirés de romans britanniques des XIXe et XXe siècles, seront distribués par l’enseignante via la plateforme Moodle.


Patrick Hersant
SHS IN ENGLISH (L)
Mardi 12h – 15h

Apogée : EHB1ASHC
salle

Langue d’enseignement : anglais
Langue des textes étudiés : anglais


Ce cours est réservé aux étudiants de L2-L3 Histoire, Sociologie et Science-Po ayant un niveau 4-5-6. À partir de textes historiques et de la presse politique actuelle, mais aussi d’extraits de films et de documentaires, ce cours entend permettre aux étudiants des départements d’Histoire, de Sociologie et de Science Politique de lire, de comprendre et de commenter en anglais les articles scientifiques et l’information médiatique associés à leur discipline


Patrick Hersant
BROUILLONS de TRADUCTEURS
(M)
Mercredi 12h – 15h

Apogée
salle

Langue d'enseignement : français
Langue des textes étudiés  : anglais, français, italien


Le travail sur les brouillons de traducteurs peut prendre diverses formes, de la plus ponctuelle à la plus systématique  ; il autorise une grande diversité d’approches, qu’il s’agisse d’illustrer telle hypothèse suggérée par la comparaison entre l’original et la traduction ou de mettre en lumière une méthode de travail ; il donne à voir, enfin, le processus traductif au moment même où il s’accomplit, et non plus tel qu’il est évoqué avec plus ou moins d’objectivité et de sincérité par des traducteurs interrogés après coup.

À cet égard, l’étude des brouillons de traducteurs nous éclaire sur la réalité quotidienne de leur travail, sur son évolution au fil des ans ou d’un texte à l’autre, et sur leur situation dans la cartographie qu’ils dessinent des traducteurs de la première moitié du xxe siècle. Enfin et peut-être surtout, les brouillons de traducteurs nous donnent un précieux aperçu de cette zone linguistique grise qui sépare l’original de sa traduction ; ils constituent et révèlent cette interface d’ordinaire invisible, offrant la mouvante image de ce no man’s langue (J.-R. Ladmiral) où le texte s’élabore en même temps que la langue se métamorphose, à coups de trouvailles, d’approximations provisoires et de retouches perpétuelles.

On se penchera également sur quelques exemples de collaboration (attestée par des brouillons révisés) entre auteurs et traducteurs. Parmi les cas que nous aborderons : Jaccottet/Ungaretti, Saint-John Perse/T. S. Eliot, Coindreau/Faulkner, Kaplan/Camus, Savitzky/Joyce.

Claire JOUBERT
PENSER LES PEUPLES : ETHNOS ET DEMOS
DE L’ORIENTALISME AU GLOBAL SOUTH  
(M)
Jeudi 18h - 21h

Apogée
salle 1, musée du Quai Branly

Langue d’enseignement : français
Langue des textes étudiés : français et anglais


Le cours explore la contribution critique de la poétique dans les tentatives pour analyser les processus contemporains de la mondialisation, et désarticuler les effets de domination qui s’y perpétuent sous la forme nouvelle du rapport Nord-Sud.

Si les débats actuels littéraires trouvent dans la question de la littérature mondiale un champ pour concevoir une participation au « tournant mondial » dans l’ensemble des sciences humaines et des projets critiques, la réflexion partira ici d’une généalogie de la forme littérature elle-même en tant qu’objet de savoir anthropologique, pour retracer l’histoire intriquée des études littéraires et de la politique des savoirs développée par les colonialismes européens modernes – mais progressivement aussi leur dissection par les critiques anticoloniale, décoloniale et postcoloniale. Remontant à l’invention de l’étude comparative des langues dans l’orientalisme de la fin du XVIIIe siècle, le cours replace la genèse de la catégorie « littérature » dans l’histoire moderne, et suit la transformation de la relation entre poétique et politique à travers les états successifs des sciences de la différence culturelle et des luttes intellectuelles de libération, pour dégager les possibilités d’une critique de l’hégémonie contemporaine en tant que « société de la connaissance », et de ses nouveaux partages cognitifs du monde.


Premières indications bibliographiques
Edward Said, “The Politics of Knowledge” (1991) et Orientalism (1978).
Ferdinand de Saussure, “Légendes et récits d’Europe du Nord : de Sigfrid à Tristan” (éd. B. Turpin, 2003)
Ngugi wa Thiong’o, “On the Abolition of the English Department” (1968).
Michel Foucault, Les Mots et les choses (1966).
Maurice Olender, Les Langues du paradis. Aryens et Sémites, un couple providentiel (1989).
J. Bobo, C. Hudley, C. Michel, The Black Studies Reader (2004).
B. Ashcroft, H. Tiffin, G. Griffiths, The Empire Writes Back (1989).
Arif Dirlik, The Postcolonial Aura. Third World Criticism in the Age of Global Capitalism, 1994.
Jean-François Lyotard, La Condition postmoderne. Rapport sur le savoir (1979).
Gayatri Spivak, Death of a Discipline (2003) et An Aesthetic Education in the Era of Globalization (2012).
Jean Comaroff et John L. Comaroff. Theory From The South: Or, How Euro-America Is Evolving Toward Africa, 2012.


claire joubert
séminaire actualité critique
(D)
samedi 10h - 13h

Apogée
salle