>  1er SEMESTRE 2016 - 17

>  2e SEMESTRE 2016 - 17

>  LITTÉRATURE U.S.

Sylvie Kleiman-Lafon
UTOPIEs/ DYSTOPIEs (L)
Lundi 9h – 12h

Apogée
salle B 235

Langue d'enseignement : anglais
Langue des textes étudiés : anglais
Validable comme EC libre ou de Langue étrangère


Ce cours abordera la question philosophique et politique de la société idéale à travers la littérature anglophone. Cette exploration s’appuiera sur une sélection de textes du XVIe au XXe siècles, de Thomas More à J. G. Ballard, de la description d’une société idéale imaginaire à la description de son anti-modèle cauchemardesque. Les textes (extraits) seront distribués par l’enseignante via la plateforme Moodle, mais rien n’interdit de lire en entier quelques ouvrages du corpus provisoire présenté ci-dessous.

Thomas More, Utopia (1516)
Francis Bacon, New Atlantis (1624)
Henry Neville, The Isle of Pines (1668)
James Harrington, Oceana (1656)
Jonathan Swift, Gulliver’s Travels (1726)
George Orwell, 1984 (1949)
William Golding, Lord of the Flies (1954)
J. G. Ballard, High-Rise (1975)


Caroline Marie
jongleries temporelles
(L)
Mardi 9h - 12h

Apogée
salle B 232

Langue d’enseignement : anglais
Langue des textes étudiés : anglais

Validable comme EC libre ou de Langue étrangère

Si le théâtre est, par définition, un art du présent, comment peut-il donner à voir le passé ou le passage du temps ? Certains dramaturges contemporains jouent à entrelacer les temporalités dans des pièces où notre conception de la chronologie et nos repères temporels conventionnels volent en éclats. Cette volonté de briser le continuum temporel pour jongler avec le temps ne relève pas d’un simple jeu avec les attentes d’un spectateur qu’on chercherait à déstabiliser. Que révèlent de telles jongleries temporelles sur notre rapport au temps, à la mémoire, au présent ? Que nous disent-elles de la nature même du théâtre et de la réalité ? Et qu’advient-il lorsque ces œuvres sont transposées au cinéma ?

Bibliographie indicative
Miller, Arthur, Death of a Salesman (1949)
Pinter, Harold, Betrayal (1978)
Shaffer, Peter, Amadeus (1979)
Crimp, Martin, Getting Attention (1991)


Sylvie Kleiman-Lafon
traduire et commenter
(L)
Mardi 9h - 12h

Apogée
salle B 237

Langue d’enseignement : anglais et français
Langue des textes étudiés : anglais

Validable comme EC libre ou de Langue étrangère

Dans ce cours de version littéraire anglaise, on abordera les grands enjeux de la traduction en s’appuyant sur l’analyse littéraire. Destiné aux étudiants de la mineure « Écrire, Traduire, Éditer » des licences de Lettres et de Littérature comparée, il est ouvert aux étudiants d’autres départements (niveaux 5 et 6) qui pourront le valider comme EC de langue ou comme EC libre. Les textes étudiés, tirés de romans britanniques des XIXe et XXe siècles, seront distribués par l’enseignante via la plateforme Moodle.




Claire JOUBERT
INTRODUCTION AUX ÉTUDES LITTÉRAIRES POSTCOLONIALES : INDE, AFRIQUE, CARAÏBES, DE L’ORIENTALISME AU GLOBAL SOUTH
(L)
vendredi 12h - 15h

Apogée
salle B 233

Depuis 1981, date à laquelle le roman Midnight’s Children de Salman Rushdie obtient le grand prix littéraire britannique Booker Prize, la « littérature anglaise » voit son centre de gravité se déplacer radicalement, d’une tradition métropolitaine vers des voix et des contextes qui émergent avec force depuis les pays qui se sont graduellement émancipés de l’Empire britannique au cours du XXe siècle, ou dans les diasporas et migrations internationales où s’imaginent les nouvelles formes culturelles. La vitalité contemporaine de la littérature en langue anglaise est tissée de tous ces échanges et décentrements ; elle continue à porter, également, l’énergie politique des luttes d’émancipation.

C’est cette nouvelle dimension interculturelle et postcoloniale que ce cours se donne à explorer, à trois niveaux : présentation des géographies littéraires anglophones contemporaines, issues des décolonisations (1947-2013) ; étude textuelle de trois auteurs clés ; introduction aux outils de la théorie littérature postcoloniale, qui permettent de penser le rapport contemporain entre littérature et politique.

Œuvres étudiées
Salman Rushdie (Inde/Pakistan, prix Booker Prize en 1981, 1993, et 2008) : extrait de Midnight’s Children (1981), fourni en cours.
Wole Soyinka (Nigéria, 1er auteur noir à recevoir le Prix Nobel, en 1986) : Death and the King’s Horseman (1975). Se procurer le livre dans l’édition Methuen.
V.S. Naipaul (prix Nobel de littérature an 2001, Caraïbes) : extrait de An Area of Darkness (1964), fourni en cours.
J.M. Coetzee (Afrique du Sud, prix Nobel de littérature en 2003) : Foe (1986). Se procurer le livre dans l’édition Penguin.

Textes critiques, théoriques, historiques (fournis en cours) :
Extraits de Post-Colonial Studies. The Key Concepts, Bill Ashcroft, Gareth Griffiths and Helen Tiffin (eds.), London, Routledge, 1998.
« On the Abolition of the English Department », Ngugi Wa Thiong’o, Taban Lo Liyong, Henry Owuor-Anayumba, 1968 (repr. The Norton Anthology of Theory and Criticism, Vincent B. Leitch (general ed.), 2001.

Une bibliographie complémentaire de départ sera fournie en début de semestre. Elle sera complétée cumulativement au fur et à mesure des travaux.


claire joubert
séminaire actualité critique
(D)
samedi 10h - 13h

Apogée
salle