>  1er SEMESTRE 2015 - 16

>  2e SEMESTRE 2015 - 16

>  LITTÉRATURE U.S.

Sylvie Kleiman-Lafon
ANGLAIS POUR DOUBLE CURSUS HISTOIRE / SCience politique
Lundi 9h – 12h

Apogée EE11ANGA
salle B 130

Ce cours s'adresse exclusivement aux étudiants L1 de la double-licence Histoire/Science politique, qui doivent valider un cours en langue anglaise. Il s'agira de traduire des essais portant sur des sujets et des périodes très variés. Les textes seront fournis par l'enseignante.

Ce cours de langue s’adresse aux étudiants de niveau 4-5-6
Langue d’enseignement : anglais
Langue des textes étudiés : anglais


Caroline Marie
ANGLAIS POUR L’UNIVERSITÉ : QUESTIONS LITTÉRAIRES (L3)
Mardi 9h - 12h

Apogée
salle

Ce cours de langue s’adresse aux étudiants de Lettres de niveau 4-5-6. Il leur permettra d’améliorer leurs compétences en anglais dans la perspective spécifique d’études universitaires littéraires tout en se familiarisant avec la critique littéraire anglaise.

Les questions littéraires seront abordées à partir d’extraits d’œuvres (poésie, théâtre et fiction) et d’ouvrages théoriques ou critiques, ainsi que d’articles universitaires. Chaque séance proposera des exercices pratiques : prise de note, recherche bibliographique, rédaction d’une synthèse ou présentation orale d’une réflexion argumentée en anglais. Les étudiants seront également initiés à l’écriture d’un article ou essay (conception d’une problématique, d’une argumentation, d’un plan, rédaction, intégration des sources et des citations, présentation de la bibliographie).

Langue d’enseignement : anglais
Langue des textes étudiés : anglais


Sylvie Kleiman-Lafon
HISTOIRES ANGLAISES (M)
Horaire : voir la brochure du Master Littérature/s

Apogée
salle

Dès la parution, à Londres, de la première traduction française de la Pamela de Richardson (1741), les lecteurs français comme les critiques se prendront de passion pour les effusions de ce « nouveau roman » anglais. En témoignent les multiples parodies, continuations, adaptations et imitations de Pamela en France, et plus encore de Clarissa.

L’Éloge de Richardson de Diderot (1761), l’Idée sur les romans de Sade tenteront de définir les caractères particuliers du roman anglais et d’expliquer son succès, tandis que tout au long de la seconde moitié du XVIIIe siècle paraîtront à la fois des romans français écrits dans « le goût anglais », des traductions de romans anglais mais aussi de fausses « histoires anglaises » produites par des auteurs et des éditeurs désireux de profiter de cet engouement durable.

Mais qu’est-ce donc au juste qu’un « roman anglais » ? Quelle définition en donne la critique du XVIIIe siècle ? Qu’en attend le lecteur ? Quelle image, biaisée, en restituent les traductions et les réécritures, les parodies et les imitations ? Quels traits nationaux supposés ces romans véhiculent-ils ? À quels fantasmes d’Angleterre donnent-ils corps ?

Bibliographie indicative :
Histoires anglaises (Sade, Florian, Baculard d’Arnaud), éd. Michel Delon. Paris : Zulma, 1993.
Denis Diderot, Éloge de Richardson (1761)
D.A.F de Sade, Idée sur les romans (1799)
Josephine Grieder, Anglomania in France. 1740-1789, Genève, Droz, 1985.

Une bibliographie plus détaillée sera distribuée lors du premier cours. D’autres textes seront distribués au cours du semestre.
Langue d’enseignement : français
Langue des textes étudiés : français/anglais


Patrick Hersant
SHS IN ENGLISH (L)
Mardi 12h – 15h

Apogée
salle

Ce cours est réservé aux étudiants de L2-L3 Histoire, Sociologie et Science-Po ayant passé le test de niveau SHS — contacter l’enseignant pour plus de renseignements. À partir de textes historiques et de la presse politique actuelle, mais aussi d’extraits de films et de documentaires, ce cours entend permettre aux étudiants des départements d’Histoire, de Sociologie et de Science Politique de lire, de comprendre et de commenter en anglais les articles scientifiques et l’information médiatique associés à leur discipline.

Langue d’enseignement : anglais
Langue des textes étudiés : anglais


Caroline Marie
LE THÉÂTRE ENQUÊTE
Mercredi 9h - 12h

Apogée
salle

Littératures anglophones : L3 tronc commun
Autres formations : validable comme EC de langue en L

« Toute pièce n’est qu’une enquête menée à bonne fin  », a écrit Eugène Ionesco. Ce cours aura pour objet le théâtre policier du XXe siècle, se permettant toutefois quelques voyages dans le passé du genre. Si tout théâtre est enquête, quelle est la quête des pièces de théâtre qui mettent en scène un crime, une enquête ou une confession ? Que montrent-elles, que révèlent-elles et que cachent-elles  ? À qui  ? Par quels moyens  ? Cette enquête, qui la mène à bonne fin  ? D’ailleurs, la résolution est-elle toujours bien montrée avant le tomber du rideau  ?

Bibliographie indicative :
Martin Crimp, Getting Attention
Agatha Christie, The Mousetrap
Thomas Kyd, The Spanish Tragedy
J. B. Priestley, An Inspector Calls
Peter Shaffer, Amadeus
William Shakespeare, Hamlet
Tom Stoppard, The Real Inspector Hound

Langue d’enseignement : anglais
Langue des textes étudiés : anglais


Patrick Hersant
POÈTES ET TRADUCTEURS
Mercredi 12h – 15h

Apogée
salle

Littératures anglophones : L2 – mineure enseignement
Autres cursus : validable comme EC de langue en L

« Beaucoup de l’être des mots, et même de ceux qui disent le plus simple de l’existence, se perd dans les traductions », prévient Yves Bonnefoy. Alors, renoncer ? Passer la traduction par pertes sans profits ? On s’efforcera au contraire de montrer, par l’exemple, que « le traduire » est créateur d’un supplément et non sujet d’un manque. On s’appuiera pour cela sur les outils que propose la traductologie (translation studies), mais aussi sur quelques grands exemples tirés de l’histoire littéraire anglaise et française.

Ce cours de poésie sera donc un cours de traduction, et inversement : traduire le poème suppose une connaissance et une maîtrise de certains outils et de techniques spécifiques, mais aussi et surtout une approche du texte particulièrement serrée, un goût de la recherche systématique et de la pratique répétée, si du moins l’on veut faire poétiquement l’épreuve de l’étranger : tel sera notre programme.


Yves Abrioux
LES HUMANITÉS NUMÉRIQUES DANS LE TEXTE (M)
Mercredi 15h -18h

Apogée
salle

Ce séminaire du Master 2 « Pratiques textuelles numériques » peut être pris comme un séminaire libre dans le cadre du Master TLT.

Le séminaire balisera les dimensions scientifique et pratique des humanités numériques dans leur rapport à la textualité. Il explorera la signification pour la recherche des nouvelles pratiques de lecture, d’analyse et de rédaction assistées par l’ordinateur (à ne pas confondre avec le fantasme d’humanités entièrement informatisées). Il insistera sur l’intérêt d’une compréhension des textualités numériques pour une intelligence renouvelée de la littérarité – et, réciproquement, sur la manière dont le corpus littéraire, historique et contemporain, constitue un laboratoire d’écriture que les nouvelles textualités informatisées méconnaîtront à leurs risques et périls. Il s’agit ainsi d’une approche bicéphale, induisant des pratiques réflexives formatrices.

Après une introduction générale, le séminaire s’intéressera, entre autres, à la signification conceptuelle de l’hypertextualité pour les études littéraires, à l’intérêt scientifique des éditions critiques numériques d’œuvres littéraires issues du canon « papier », aux capacités et aux limites des analyses textuelles informatisées pour les études littéraires, aux pratiques de collaboration et de rédaction autorisées par le numérique… Une bibliographie anglaise et française sera distribuée.


Yves Abrioux
ARISTOTE AURAIT-IL AIMÉ « 24 »  ? OU, LA LOGIQUE DU RÉCIT À L’HEURE DU NUMÉRIQUE ET DU « TERRORISME INTERNATIONAL » (M)
jeudi 12h - 15h (à vérifier sur la brochure du Master)

Apogée
salle

Ce séminaire s'appuiera dans un premier temps sur la série télévisuelle 24, que Jacques Rancière qualifie à raison d'aristotélicienne, pour (re)penser la logique narrative à partir de la Poétique d'Aristote. Il travaillera ensuite la tension entre les traitements historique et fictionnel d'attentats politiques à travers l'étude d'un roman de Joseph Conrad, Under Western Eyes (1911), et d'un texte américain contemporain, Seven American Deaths and Disasters de Kenneth Goldsmith (2013).

Le séminaire servira également d'introduction aux travaux de Frank Kermode, auteur méconnu en France, qui place le «  secret  » au cœur de sa narratologie. Enfin, les étudiants seront invités à tester les acquis du séminaire par un travail portant sur un deuxième roman de Conrad, The Secret Agent (1907), et à la version cinématographique de ce texte réalisée par Alfred Hitchcock (Sabotage, 1936).


Yves Abrioux
UE 2 • FONDAMENTAUX : LITTÉRATURE (Master MEEF)
Jeudi 15h - 17h

 


Yves Abrioux
UE 8 • MÉTHODOLOGIE : LITTÉRATURE (Master MEEF 1)
Jeudi 15h - 17h

 


Claire Joubert
MÉTHODOLOGIE DU MASTER (M)
Jeudi 18h – 21h