» Formation » Les Cours » Descriptifs des cours MC2L 2017-2018
 

 
Descriptifs des cours MC2L 2017-2018

 

-  ELB1HSEC Politique et médias audiovisuels en Espagne et en Amérique Latine

Michèle Arrué et Pascale Thibaudeau
1er semestre, Mardi 12h-15h

Ce cours s’intéressera au traitement médiatique de certains événements politiques d’envergure. De quelle façon les médias audiovisuels accompagnent, décryptent, célèbrent des changements institutionnels et politiques fondateurs dans l’histoire d’un pays ? Quel rôle jouent-ils exactement et jusqu’où peut aller leur influence ? Afin d’aborder ces questions, le cours s’articulera en deux parties distinctes, consacrées à deux contextes particuliers : l’Espagne de la Transition démocratique et le Chili (1973-1990) dont nous étudierons les enjeux à travers les discours médiatiques. 1ère partie : La transition démocratique espagnole au prisme du cinéma et de la télévision P. Thibaudeau Entre la mort du dictateur Francisco Franco en 1975 et la victoire du PSOE aux élections de 1982, se produit en Espagne une transition politique qui transforme la société en profondeur. Les médias ont un rôle décisif dans ce processus, et parmi eux le cinéma, véritable caisse de résonance de l’évolution et des débats qui agitent le pays, assume la double fonction de témoin et d’acteur de ces changements. Après de longues années de censure, la production explose et les cinéastes mettent à l’épreuve les libertés nouvelles en abordant des sujets, tant politiques que sociétaux, jusqu’alors demeurés tabous. Quarante ans après, quelle image d’une Espagne en mutation ces films nous renvoient-ils ? Quels sont les discours sous-jacents qui les portent ? En quoi peuvent-ils éclairer la crise politique que traverse l’Espagne actuelle ? Ce sont quelques-unes des questions auxquelles ce cours tentera d’apporter des éléments de réponse. En parallèle, l’étude d’épisodes de la série télévisée Cuéntame cómo pasó permettra de s’interroger sur la façon dont se construit, au présent, une mémoire collective consensuelle de la Transition.

2ème partie : La dictature au Chili au prisme du cinéma et de la télévision M. Arrué Le cours étudiera le rôle joué par la presse chilienne dans le coup d’état qui mit fin au gouvernement d’Unité Populaire de Salvador Allende, et ce tout particulièrement à travers le film d’Ignacio Agüero, El diario de Agustín (2008) qui dénonce les agissements du journal El Mercurio. Après 17 ans de dictature, un plébiscite fut organisé au Chili pour décider du maintien ou non du dictateur Augusto Pinochet au pouvoir. Ce plébiscite donna lieu en 1988, durant un mois, à une campagne télévisée quotidienne où s’affrontèrent les partisans des options opposées. Ce duel des images est au cœur du film de Pablo Larraín, No (2012) qui porte un regard sur la fin de la dictature au Chili, mais également sur le Chili actuel, 23 ans après la fin du régime dictatorial.

  • Bibliographie indicative
    • Alonso Carballes, Jesús, La Transition espagnole, Neuilly, Atlande, 2012.
    • Aubert, Jean-Paul, « Le cinéma de l’Espagne démocratique. Les images du consensus », Vingtième Siècle -, n°74, Presses de Sciences Po, 2002, p. 141-151. http://www.cairn.info/article_p.php ?ID_ARTICLE=VING_074_0141#no1
    • Caparrós Lera, José María, El cine español de la democracia, 75/89, Barcelona, Anthropos Editorial, 1992.
    • Hernández Ruiz, Javier, Pérez Rubio, Pablo, Voces en la niebla, El cine durante la Transición, 73/82, Barcelona, Paidós, 2004.
    • Hopewell, John, El cine español después de Franco - 1973/88, Madrid, Ediciones El arquero, 1989.
    • Prego, Victoria, La Transición española, La Transición española, (13 vídeos RTVE, 1995), accessible en http://www.rtve.es/alacarta/videos/la-transicion/transicion-capitulo-1/738144/
    • Serie Cuéntame cómo pasó, http://www.rtve.es/television/cuentame/la-serie/



- ELB1RDAC Recherche documentaire : enjeux et pratiques

Susan BALL
1er semestre, jeudi 12h-15h, salle B307

This course takes you through the process of completing an academic research project, and introduces you to a set of skills, including : planning, design, analysis, argumentation, choosing methods, gathering data, presenting evidence and writing your final report. For the purposes of the dissertation in M1, you will explore how you can best research the media, and theories of media. A particular focus of the course will be researching with visual materials, where the emphasis will be placed on different methods that can be used to interpret visual materials found across a range of media.

Course assessment : All students will be required to present orally and in writing the subject of their M1 dissertation : area of research, critical literature review, problematic, method, data, plan (60% of the final grade). The students will also be assessed on their in-class participation involving the presentation of material that they will be required to source from different media on topics for discussion (40% of the final grade). 


-  ELB3ANC (anglais) ELB3EESC (espagnol) UE 9 « Entretiens critiques »

Celia BENSE FERREIRA ALVES et Myriam PONGE
1er semestre, mercredi 9h-12h — salle à confirmer

L’objectif du cours est d’apprendre aux étudiants à maîtriser la conduite d’un entretien qualitatif et l’écriture d’un article analytique issu de cet entretien afin que celui-ci soit posté sur CultureXchange ». OBJECTIFS du COURS : Qu’est-ce qu’un entretien qualitatif, comment le préparer, comment le conduire et comment rédiger un article critique à partir de cette forme de collecte de données ? Tels sont les points abordés dans ce cours. Définir et agir sur les conditions de l’entretien, aller au-delà du simple compte-rendu de questions-réponse, analyser et présenter les données en mettant en perspective les propos avec des données plus générales (données sociodémographiques, statistiques, cadre législatif, etc.), mais également plus spécifiques (données biographiques, observation et/ou recherche documentaire sur des points particuliers), rédiger un article issu de ce travail qui soit publiable en ligne, telles seront les tâches à mener. TRAVAUX et EVALUATIONS : Chaque étudiant sera amené à produire un article qualitatif issu d’un entretien qu’il ou elle aura conduit en langue anglaise ou espagnole au début du semestre. Cette production donnera lieu à trois évaluations distinctes : la production d’un entretien Question-Réponse (Q-R), l’insertion d’une dimension qualititative à cet entretien et sa réécriture complète, l’article qualitatif destiné à la mise en ligne. Chacun de ces trois travaux est à rendre à une date fixée lors de la première séance de cours. Tout travail non rendu dans les délais impartis équivaut à 0/20. La moyenne de l’E.C. est établie à partir de ces 3 notes (70% de la note finale) et de la participation orale et écrite, à savoir les travaux à rendre en fin de séance (30% de la moyenne finale). Cet enseignement repose sur un travail pratique de conduite d’entretien, il est donc nécessaire que l’étudiant.e ait procédé à une recherche de sujets et de contacts préalables en lien avec le domaine des arts et de la culture en langue anglaise ou espagnole.

  • Plan de cours détaillé à télécharger sur Moodle

-  ELB3ANC (anglais) ELB3EESC (espagnol) UE 9 « Entretiens critiques »

Celia BENSE FERREIRA ALVES et Myriam PONGE
1er semestre, mercredi 9h-12h — salle à confirmer

L’objectif du cours est d’apprendre aux étudiants à maîtriser la conduite d’un entretien qualitatif et l’écriture d’un article analytique issu de cet entretien afin que celui-ci soit posté sur CultureXchange ». OBJECTIFS du COURS : Qu’est-ce qu’un entretien qualitatif, comment le préparer, comment le conduire et comment rédiger un article critique à partir de cette forme de collecte de données ? Tels sont les points abordés dans ce cours. Définir et agir sur les conditions de l’entretien, aller au-delà du simple compte-rendu de questions-réponse, analyser et présenter les données en mettant en perspective les propos avec des données plus générales (données sociodémographiques, statistiques, cadre législatif, etc.), mais également plus spécifiques (données biographiques, observation et/ou recherche documentaire sur des points particuliers), rédiger un article issu de ce travail qui soit publiable en ligne, telles seront les tâches à mener. TRAVAUX et EVALUATIONS : Chaque étudiant sera amené à produire un article qualitatif issu d’un entretien qu’il ou elle aura conduit en langue anglaise ou espagnole au début du semestre. Cette production donnera lieu à trois évaluations distinctes : la production d’un entretien Question-Réponse (Q-R), l’insertion d’une dimension qualititative à cet entretien et sa réécriture complète, l’article qualitatif destiné à la mise en ligne. Chacun de ces trois travaux est à rendre à une date fixée lors de la première séance de cours. Tout travail non rendu dans les délais impartis équivaut à 0/20. La moyenne de l’E.C. est établie à partir de ces 3 notes (70% de la note finale) et de la participation orale et écrite, à savoir les travaux à rendre en fin de séance (30% de la moyenne finale). Cet enseignement repose sur un travail pratique de conduite d’entretien, il est donc nécessaire que l’étudiant.e ait procédé à une recherche de sujets et de contacts préalables en lien avec le domaine des arts et de la culture en langue anglaise ou espagnole.

  • Plan de cours détaillé à télécharger sur Moodle

- ELB1SOAC Sociology of Culture and the Media - Theater as Art, Work, and Communication

Celia BENSE FERREIRA ALVES
1st semester, Monday 9am-12pm, room B307

OBJECTIVES : The aim of this course is to give students the possibility to explore a new communications tool so as to investigate an art world. Crawling through theater websites, we will try and account for what these documents can tell us about theater as an activity and as an art world, and how theaters communicate. Thanks to thorough investigation of theater websites and the use of a set of sociological perspectives on art in general and theater in particular, as well as an ethnographic study of theater in the San Francisco Bay Area, we will try and consider how theater websites inform us about the production, distribution and consumption processes so as to try and account for what it tells us about this specific artistic activity and the kind of media it is. 

FIELDWORK ASSIGNMENT : All students will be required to complete a study that requires individual and teamwork. The students will collect data on different San Francisco theater websites so as to tackle a specific aspect of the theater activity and communicate results on a weekly basis through oral presentations so as collectively produce data. Students are also required to read the references provided weekly, review them, and participate in class discussions (40% of the final grade). The data collected will then be set in perspective with the theoretical analyses on art coming out of the literature and discussions as well as documents on San Francisco theater so as to produce an individual online paper (60% of the final grade) that will present an aspect of the theater as media.

  • REFERENCES : See Chronological Syllabus on the Moodle

-  ELB1HSAC Religion in the Public Space

Rémy Bethmont
Semester 1, Wednesday 12:00-15:00

This course focuses on the presence and role of religion in the public space in contemporary Britain and how they are reflected in the national press and television. It aims to study the specificity of the British model as far as religion is concerned, its historical roots and the questions that this model raises in a society that is at once increasingly multi-faith and secular. In the course of the semester, students are asked to regularly contribute short critical pieces reflecting on the treatment by the British media of religion-related issues, as exemplified by a sample of articles and/or television programmes made available at the beginning of the semester. These issues include the place and role of religion in British politics, the public individual expression of religion, the place of religious legal codes like Sharia in UK law, faith schools and religious broadcasting.

More can be found on the course’s webpage : http://www.bethmont.net/religion-in-the-public-space/

  • Recommended Readings (by order of importance)
    • Bruce, Steve, Politics and Religion in the United Kingdom (Abingdon/New York : Routledge, 2012). (This book can be downloaded from the Taylor and Francis ebook database, accessible via the Paris 8 library website : https://www.bu.univ-paris8.fr/ressources/livres-electroniques)
    • Gillespie, Marie, David Eric John Herbert, and Anita Greenhill, Social Media and Religious Change (Berlin : De Gruyter, 2013).
    • Ansari, Humayun, ‘The Infidel Within’ : Muslims in Britain since 1800 (London : Hurst & Co., 2004).



-  Code à confirmer “If There Is No Struggle, There Is No Progress” : African American political thinkers, black identity and racial uplift strategies

Claire BOURHIS-MARIOTTI
2ème semestre, horaire à confirmer

Black protest did not start with the modern civil rights movement in the 1940s. For hundreds of years, people of African descent were oppressed and exploited purely on the basis of the blackness of their skin. The era of "freedom" that began in the mid-1780s in post-Revolutionary America excluded blacks entirely ; black Americans, whether they be slaves or free, were considered less than human beings and faced discrimination in every aspect of their lives. Legally excluded from the white world, blacks were forced to establish their own social, political, and economic institutions. They gradually forged a whole new identity – that of the “African American” ; African Americans recognized their African heritage, but most now considered America as their home. Soon, African Americans employed the tactics of petitions, lawsuits, and organized protest to demand the abolition of slavery and to fight for their rights. In the four decades before the Civil War, the North witnessed the flowering of a tradition of public protest by African American community leaders which continues to inform the freedom struggle, even though strategies for African American uplift throughout the nineteenth and twentieth centuries varied according to black leaders’ personal styles and the social and political contexts in which they operated.

Making use of different kinds of primary sources (texts and iconographic documents) and secondary sources (mostly video documentaries), this course will thus explore central themes and ideas in the history of African American political thought : slavery and freedom ; race, class and citizenship ; domination and democracy ; inequality and equality ; discrimination ; segregation ; rights and respect. This course, which emphasizes both thematic and historical approaches to political theory, will be a survey of influential figures and primary texts in the history of African-American political thought from some of the earliest extant political writings by African-Americans in the era of chattel slavery, through the classical phase of the civil rights movement and into the black nationalist writings of the late 1960s and 1970s. Readings will be drawn, primarily, from canonical authors, including Harriet Jacobs, Frederick Douglass, Martin Delany, Booker T. Washington, Anna Julia Cooper, Ida B. Wells, W. E. B. Du Bois, Marcus Garvey, Ralph Ellison, and Martin Luther King, Jr.

  • Bibliographie indicative, ouvrages disponibles à la bibliothèque de Paris VIII
    • Hornsby, Alton, Delores P. Aldridge, and Angela M. Hornsby, A Companion to African American History, Malden (Mass.) Oxford Carlton : Blackwell, Blackwell Companions to American History, 2005.
    • Smethurst, James Edward, The African American Roots of Modernism : From Reconstruction to the Harlem Renaissance, Chapel Hill : University of North Carolina Press, 2011.
    • Walton, Hanes, and Robert Charles Smith, American Politics and the African American Quest for Universal Freedom, 3rd edition. New York : Pearson Longman, 2005.



-  Code à confirmer Technology and the arts : debates

V. Broqua
1er semestre, mardi 15h-18h

This seminar examines some of the debates concerning the relation between technology and the arts. We will discuss how the technological transformations of the 20th century influenced the development of the arts and how the arts (including literature) both embraced and criticized the possibilities offered by technological innovation. Starting with Walter Benjamin’s seminal essay on the question, we’ll also look at remediation and transfers fundamental to digital practices. A range of questions will be tackled via the work of composers such as John Cage, via the literalist transfers of conceptual writers such as Kenneth Goldsmith (and his ubuweb website) and Robert Fitterman, or via the works of artists such as Andy Warhol or Bruce Nauman. We will visit the centre de documentation de la musique contemporaine and we will probably explore art galleries – depending on what’s shown there. As the title suggests, this seminar relies on your participation ! Productions vary from oral presentations to essay-writing as well as blog entries.

  • Bibliography
    • Beckett, Samuel Krapp’s Last Tape, 1958.
    • Benjamin, Walter, “L’oeuvre d’art à l’époque de sa reproductibilité technique” / “The Work of Art at the Age of Mechanical Reproduction”.
    • Bernstein, Charles, “Hearing Voices”, in Attack of the Difficult Poems, Chicago UP, 2011.
    • Bolter, Jay David and Richard Grusin, Remediation, Understanding New Media, MIT Press, 1998.
    • Drucker, Johanna, Graphesis, Visual Forms of Knowledge, Harvard UP, 2014.
    • Goldsmith, Kenneth, Uncreative Writing : Managing Language in the Digital Age, Columbia UP, 2011.
    • Kittler, F. A., Literature, Media, Information Systems, OPA, 1997.



-  ELB3STR Cultural Markers : Street Art and Tattoos as New Media

A. CHASSAGNOL
1er semestre,

This course explores the way graffiti and tattoos have recently shifted categories and are no longer perceived as acts of vandalism or mutilation. While body art seems to have become the latest fashion statement, the murals of Banksy ironically push up property prices wherever they flourish. The course will provide a history of tattoos, reflecting upon ancient myths of marking from the Greek civilisation to the Maori culture in New Zealand. It will focus on their place in criminal history, carnivals and sideshows. A section will be devoted to contemporary literary tattoos and street artists. As part of their assessments, students will be asked to take part in urban hikes and use apps and interactive maps of street art in Paris. Their discoveries will be later posted on Pinterest/Instagram. They will also be invited to produce written interviews of tattooed people and post them on a blog.

  • Bibliographie indicative, ouvrages disponibles à la bibliothèque de Paris VIII
    • Paul Ardenne (éd.), 1000 artistes du Street Art. Paris : La Martinière, 2011.
    • Fanny Crapanzano, Street art et graffiti : l’invasion des sphères publiques et privées par l’art urbain. Paris : l’Harmattan, 2015.
    • Makiko Kuwahara, Tattoo : An Anthropology. Oxford : Berg, 2005.
    • David Le Breton, Le tatouage ou la signature de soi. Madrid : Casimiro, 2005.
    • Margot Mifflin, Bodies of Subversion : A Secret History of Women and Tattoo. New York : Power-House Books, 2013.
    • Jérôme Pierrat, Le tatouage. Histoire d’une pratique ancestrale. Bruxelles : Le Lombard, 2016.
    • Alain Pozzuoli, Tatouages : une histoire et des histoires. Paris : Belles Lettres, 2005.
    • Olivier Quiquempois (éd.), Corps paré, corps transformé : la peau comme surface d’expression. Milano : Silvana, 2015.
    • Beverly Yuen Thompson, Ink : Tattoos, Women, and the Politics of the Body. New York : New York University Press, 2015.



-  Code : ELEMMLACModernités latino-américaines : de la ville finocoloniale à la mégalopole globalisée (XIXe-XXIe siècles)

Enrique FERNANDEZ DOMINGO
Deuxième semestre horaire à confirmer Séminaire validable en MC2L et en MEEF espagnol

Langue d’enseignement : espagnol, français

Le champ couvert par l’intitulé du cours est l’histoire contemporaine de l’Amérique latine à partir d’un questionnement sur la notion de modernité(s) et la transformation de l’espace urbain. Nous partons de l’analyse des différentes définitions de la modernité pour repenser l’histoire contemporaine latino-américaine à partir d’une réflexion sur la ville.

Cette réflexion est abordée en tant qu’une forme de connaissance qui a des implications dialectiques entre les phénomènes sociaux (les discours, les pratiques, les représentations, les relations de pouvoir(s), les résistances,…) et les répercussions visibles sur l’espace, car les phénomènes sociaux contribuent à sa production en tant que réalité urbanistique et discursive et vice-versa.

Il s’agit également de mener une réflexion épistémologique à partir des éléments précédents (urbanisme, géographie physique, planification urbaine) dans une dimension structuralement déterminante pour notre discipline, c’est-à-dire, le temps. Dans ce sens, la ville latino-américaine comme objet d’étude des sciences sociales s’inscrit nécessairement dans le temps et toute étude sur l’espace doit analyser les temporalités qui constituent la ville ainsi que le regard sur la ville d’une certaine société dans un moment donné.

  • Bibliographie indicative :
    • Almandoz, Arturo, Entre libros de historia urbana. Para una historiografía de la ciudad y el urbanismo en América Latina, Caracas, Equinoccio-Universidad Simón Bolívar, 2008.
    • Bailly, Antoine, Baumont, Catherine, Huriot, Jean-Marie, Sallez, Alain, Représenter la ville, Paris, Economica, 1995.
    • Benjamin, Walter, Paris. Capitale du XIXe siècle, Paris, éd. du CEFR, 1989,
    • Dupuy, Gabriel, L’urbanisme des réseaux. Théories et méthodes, Paris, Armand Colin, 1991.
    • Goerg, Odile, Huetz de Lemps, Xavier, La Ville coloniale XVe-XXe siècle, Paris, Editions du Seuil, 2012.
    • Lefebvre, Henri, Introduction à la modernité. Préludes, Paris, Editions de Minuit, 1962.
    • Lefebvre, Henri, Espace et politique. Le droit à la ville II, Paris, Anthropos, 2000.
    • Lepetit, Bernard, “La ville : cadre, objet sujet. Vingt ans de recherches françaises en histoire urbaine”, Enquête, anthropologie, histoire, sociologie, 4, Paris, 1996, 11-34. http://enquete.revues.org/663
    • Massard-Guilbaud, Geneviève, “Pour une histoire environnementale de l’urbain”, Revue Histoire urbaine, n° 18, avril 2007.
    • Melosi, Martin, The Sanitary City : Urban Infrastructure in America from Colonial Times to the Present, Baltimore, The Johns Hopkins University Press, 2000.
    • Nouss, A., La modernité, Paris, Presses universitaires de France, 1995.
    • Outtes, Joel, “Disciplinando la sociedad a través de la ciudad : El origen del urbanismo en Argentina y Brasil (1894-1945)”, EURE [online], 28/83, Santiago, 2002, [citado 2013-04-15], 7-29. http://www.scielo.cl/scielo.php ?script=sci_arttext&pid=S0250-71612002008300002
    • Pinol, Jean-Luc, Walter, François, La ville contemporaine jusqu’à la Seconde Guerre mondiale, Paris, Editions du Seuil, 2012.
    • Reiss, Timothy J., Discours de la modernité, Paris, Gallimard, 1988 [1982]..
    • Roncayolo, Marcel, La ville et ses territoires, Paris, Gallimard, 1990.
    • Sambricio, Carlos (ed.), Revista Ayer, n° 23, La Historia Urbana, 1996. http://www.ahistcon.org/anteriores.html
    • Smith, S., The Origins of Modernism, Harvester Wheatsheaf, London, 1994.
    • Vargas-Hernandez, José G., (2006), “Modernidad y post-modernidad en América Latina”, Estudios Centroamericanos, Vol. 61, No 696, 2006, pp. 999-1022.



Master 2 The cultural impact and academic uses of TV series / L’impact des séries télévisées sur la culture et leur utilisation en contexte universitaire

Nom de l’enseignant [Sébastien Lefait]
Semestre 1, lundi 15h-18h

This course focuses on TV series of the new golden age of television, aiming to examine their cultural impact and academic relevance. Through a dozen case studies, the analytical perspective used in this course aims at assessing the relevance of the label “quality TV” that is often used to describe recent TV shows. It also purports to study their reception in terms of the impact of those shows on what TV viewers think or do. Finally, it seeks to present how the cultural model of TV series can be used in academic contexts, treating the shows as tools of critical, sociological and cultural analysis rather than just as objects of study whose importance is related to their growing share in popular culture. A list of case studies will be handed out on the first class. The shows under study will lead us to explore, among other topics : TV series as instruments of social criticism (The Wire), the perspective of TV series on American (cultural) history (Mad Men), TV series’ take on racial issues (Oz, Orange is the New Black), TV series and contemporary politics (House of Cards), TV series and the evolution of warfare (Homeland, Generation Kill), the blurred line between TV series and reality TV (UnReal, Lost, Siberia), TV series and/as surveillance (Person of Interest), dystopian TV series (Black Mirror), and the place of literary legacy in contemporary TV series (Penny Dreadful, Shakespeare and TV series). Oral presentations following this pattern of analysis but dealing with shows outside the list will be required from students.

Ce cours a pour objet les séries télévisées du nouvel âge d’or, dont il évalue l’impact sur la culture et la pertinence pour les études universitaires. Au fil d’une dizaine d’études de cas, le cours exploite une perspective critique pour se demander si l’étiquette « télé de qualité » est appropriée pour parler de ces programmes. Il a également pour but d’étudier leur réception en jaugeant leur impact sur les téléspectateurs, et finalement de se demander comment utiliser le modèle culturel propre aux séries télévisées dans un contexte universitaire. Au terme de ce cours, on posera que les séries télévisées sont des instruments critiques, mais également d’analyse sociologique et culturelle, au moins autant que des objets d’étude dont l’importance est liée à leur part croissante dans la culture populaire. Lors du premier cours, une liste des séries étudiées et des thèmes correspondants sera distribuée. Les séries choisies nous permettront d’aborder les thèmes suivants : les séries télévisées comme instruments de critique sociale (The Wire), l’histoire (culturelle) des États-Unis au prisme des séries télévisées (Mad Men), séries télévisées et question raciale (Oz, Orange is the New Black), séries télévisées et politique contemporaine (House of Cards), séries télévisées et guerres modernes (Homeland, Generation Kill), le flou grandissant entre séries télé et télé réalité (UnReal, Lost, Siberia), les séries télévisées et la surveillance (Person of Interest), les séries télévisées dystopiques (Black Mirror), la place de l’héritage littéraire dans les séries télévisées contemporaines (Penny Dreadful, les séries télévisées shakespeariennes). Suivant cette méthode d’analyse, il sera demandé aux étudiants de présenter des exposés sur une série de leur choix parmi celles que nous n’aurons pas le temps d’étudier en classe.

  • Bibliographie indicative / Recommended readings
    • Buonanno, Milly, and Jennifer Radice (trans). 2008. The Age of Television : Experiences and Theories. Bristol, UK ; Chicago, IL : Intellect Books.
    • Burdeau, Emmanuel, and Nicolas Vieillescazes. 2011. The Wire : reconstitution collective. Paris ; Nantes : les Prairies ordinaires  ; Capricci.
    • Creeber, Glen. 2004. Serial Television : Big Drama on the Small Screen. London : BFI Publishing.
    • Drucker, Malka, and Elizabeth James. 1983. Series TV : How a Television Show Is Made. New York : Clarion Books.
    • Edgerton, Gary R, and Peter C Rollins. 2001. Television Histories : Shaping Collective Memory in the Media Age. Lexington, Ky. : University Press of Kentucky.
    • Esquenazi, Jean-Pierre. 2009. La Vérité de la fiction : comment peut-on croire que les récits de fiction nous parlent sérieusement de la réalité. Paris : Hermès Science publications  ; Lavoisier.
    • Esteves, Olivier, and Sébastien Lefait. 2015. La Question raciale dans les séries américaines. Paris : Presses de Sciences Po.
    • Grishakova, Marina, and Marie-Laure Ryan, eds. 2010. Intermediality and Storytelling. Narratologia 24. Berlin : De Gruyter.
    • Hayward, Jennifer Poole. 1997. Consuming Pleasures. Active Audiences and Serial Fictions from Dickens to Soap Opera. Lexington : University Press of Kentucky.
    • Jenkins, Henry. 2006. Convergence Culture : Where Old and New Media Collide. New York : New York University Press.
    • Jost, François. 2001. La Télévision du quotidien : entre réalité et fiction. Bruxelles : De Boeck Université.
    • Kackman, Michael, Marnie Binfield, Matthew Thomas Payne, Allison Perlman, and Bryan Sebok. 2010. Flow TV Television in the Age of Media Convergence. Hoboken : Taylor & Francis.
    • Landau, Neil. 2016. TV Outside the Box : Trailblazing in the New Golden Age of Television. Burlington, MA : Focal Press.
    • Lefait, Sébastien. 2013. Surveillance on Screen : Monitoring Contemporary Films and Television Programs. Lanham : Scarecrow Press, Inc.
    • Perks, Lisa Glebatis. 2015. Media Marathoning : Immersions in Morality. Lanham, Maryland : Lexington Books.
    • Ryan, Marie-Laure, and Jan-Noël Thon, eds. 2014. Storyworlds across Media : Toward a Media-Conscious Narratology. Frontiers of Narrative. Lincoln  ; London : University of Nebraska Press.
    • Thompson, Ethan, and Jason Mittell, eds. 2013. How to Watch Television. New York : New York University Press.



Master 1 L’adaptation des classiques de la littérature : Shakespeare / Adapting Shakespeare

Nom de l’enseignant [Sébastien Lefait]
Semestre 2, mercredi 12h-15h

Dans ce cours consacré à Shakespeare au cinéma, mais également dans d’autres médias comme les séries télévisées ou Youtube, différentes versions d’une même pièce sont étudiées dans le but d’expliquer les choix opérés par les réalisateurs/adaptateurs en fonction de leur compréhension du théâtre shakespearien. La finalité est ainsi de montrer qu’une adaptation peut relever d’une compréhension fine de la pièce qui est adaptée, mais qu’elle peut également obéir à d’autres critères, qu’ils soient esthétiques, idéologiques ou commerciaux. Par ailleurs, ce cours porte une attention particulière à la place du théâtre shakespearien dans la culture transmédiatique contemporaine, et au rôle qu’il joue dans les divers médias (audio)visuels. L’un des buts du cours est ainsi de déterminer pourquoi et comment certaines adaptations tiennent compte d’une culture visuelle aujourd’hui multiforme et omniprésente pour s’approprier au mieux telle ou telle œuvre canonique.

In this course devoted to Shakespeare on screen but also in other media such as TV series or Youtube, different versions of one play are studied to account for the choices directors/adapters make in accordance with their reading of Shakespearean drama. The course thus aims to show that a specific adaptation may be underpinned by thorough understanding of one of Shakespeare’s plays, but that it may also be designed to conform to other criteria, be they aesthetical, ideological or commercial. Additionally, the course places special emphasis on the place of Shakespearean drama in contemporary transmedia culture, as well as on how various (audio)visual media use the plays. Consequently, the course purports to determine why and how some adaptations take it into account that visual culture is currently multiform and ubiquitous in order to best appropriate one play from the canon or the other.

  • Bibliographie indicative, ouvrages disponibles à la bibliothèque de Paris VIII
    • Deborah Cartmell and Imelda Whelehan, Screen adaptation : impure cinema, 2010.
    • Diana E. Henderson (ed.), A concise companion to Shakespeare on screen, 2006.
    • Linda Hutcheon, A Theory of Adaptation, 2013 (1st 2006).
    • Laurent Mellet et Shannon Wells-Lassagne, Étudier l’adaptation filmique : Cinéma anglais, cinéma américain, 2010.



-  CODE Politics as Entertainment

Lori Maguire
Semester 1, mardi 12:00-15:00

This class examines the multiple ways in which politics can be associated with entertainment and popular culture. We will focus on the United States and study three main ways this happens. First, we will examine how politicians try to create an image for themselves and project it into the media. To do this, we will first look at several case studies : Stanley Baldwin, John Kennedy vs. Richard Nixon, and Ronald Reagan notably. Then, every student will be given an American politician to follow during the semester. The students will be expected to examine in detail how the politician uses the media (website, blog, twitter, facebook, television, etc.) and then present a detailed analysis of what they have discovered in a 10-15 page double-spaced essay in the last class (50% of your grade). Second, we will study journalism that aims to present a particular point of view while both informing and entertaining. Two students will work together on one of the following television news series (Fox & Friends, Hannity, Tucker Carlson Tonight, The Rachel Maddow Show, All In with Chris Hayes, Anderson Cooper 360°, GPS with Fareed Zacharia, The Daily Show, Saturday Night Live (SNL), Full Frontal, Late Night with Seth Meyers, Last Week Tonight and The Late Show with Stephen Colbert) and present their findings in class, detailing its political point of view and how this is expressed, how it uses entertainment to present the news, the role of the host, the use of clips and interviews, the setting etc. (30% of your grade) Third, the course will consider political viewpoints expressed in popular culture, notably in television and films and in popular music. This third part will also be devoted to the analysis of fictional programs. It will also feature an analysis of the increasing presence of references to popular TV shows in political ads, speeches and interviews, and of its consequences for American citizens’ views of politics.

  • Bibliographie
    • Chadwick, Andrew & Philip Howard, Handbook of Internet Politics, London : Routledge, 2008.
    • Hamm, Theodore, The New Blue Media : How Michael Moore, MoveOn.org, Jon Stewart and Company Are Transforming Progressive Politics, New York : New Press,2008.
    • Holt, Jason, The Daily Show and Philosophy, Oxford : Blackwell, 2007.
    • Jones, Jeffrey, Entertaining Politics, New York : Rowman & Littlefield, 2005.
    • Peterson, Russell Strange Bedfellows : How Late Night Comedy Turns Democracy into a Joke, New Brunswick : Rutgers University Press, 2008.
    • Trent,Judith & Robert Friedenberg Political Campaign Communication : Principles and Practice, New York : Rowman & Littlefield, 6th ed., 2007.
    • Tuman, Joseph Political Communications in American Campaigns, Los Angeles : Sage, 2007. …..



Master 1 Revue de Presse - anglais /

Lori Maguire
S2, mardi, 15h

Ce cours examinera la presse internationale publiée en anglais, et, dans une moindre mesure, en français. Nous étudierons en profondeur six sujets d’actualité pour considérer leur représentation dans différents pays et de points de vue politiques différents.

This class will examine the international press published in English and, to a lesser extent, in French. We will study in depth six subjects from current events and see how they are presented in different nations and from different political viewpoints.



-  ELB1SOEC Sociologie de la Culture et des médias [Espagnol] : Cultura y medios de comunicación en la era digital

M. PONGE
1er semestre, mardi 9h-12h, salle B310

A partir des apports de la sociologie, ce cours invite les étudiant-e-s à interroger les évolutions fondamentales qui affectent le champ de la culture, à l’ère du numérique. Une attention particulière sera portée à l’examen des pratiques culturelles en Espagne et aux mutations qui affectent la production journalistique, en ligne.

Divers textes et documents serviront de base à une réflexion générale autour de cette thématique ; une participation active des étudiant-e-s est requise au cours des séances (compte-rendu de lectures, présentation orale). Les éléments issus du questionnement sociologique permettront d’orienter les étudiant-e-s dans l’élaboration d’un travail personnel d’analyse, appliqué à un corpus journalistique en espagnol. La constitution d’un dossier de recherche devra leur permettre de disposer des éléments nécessaires à la rédaction d’un article final de qualité (qui viendra alimenter la revue en ligne CultureXchange).

  • Premiers éléments de bibliographie :
    • A. Ariño Villarroya, Prácticas culturales en España, Barcelona, Ariel, 2010.
    • R. Rieffel, Révolution numérique, révolution culturelle ?, Paris, Gallimard, 2014.



-  ELB1ACEC (M1) other code M2s Vies imaginaires contemporaines

JULIO PREMAT
1er semestre, mercredi 15h-18h

Dans ce séminaire nous nous interrogerons sur la fonction du schéma biographique dans la construction du récit contemporain à partir de ce qui apparaît comme un sous-genre ou modèle, celui que Marcel Schwob a appelé des Vies imaginaires (1896). Cette manière de compiler des biographies inventées connaît, depuis trente ans, un très grand succès dans plusieurs aires culturelles, en particulier en France et en Amérique latine. Des vies imaginaires, c’est-à-dire de brefs récits, situés souvent dans un ailleurs historique et culturel, et qui réduisent une biographie à quelques traits essentiels. Dans quelle mesure "l’histoire d’une vie" est un canevas disponible pour représenter aujourd’hui les tensions et les possibilités du récit, pour signifier le litteraire ? Comment penser ces histoires minimes au regard des grands romans traditionnels et de sa mise en cause au XXe siècle ? Après Schwob et Borges (un autre nom fondateur dans cette problématique) nous aborderons une série de vies écrites par des auteurs contemporains latino-américains.

  • Bibliographie indicative
    • Corpus Marcel Schwob, Vies imaginaires (1896), Paris : Gérar Lebovici, 1986. Jorge Luis Borges, Historia universal de la infamia (1935) Madrid : Alianza, 1997. Anthologie de textes polycopiés. Bibliographie générale Christian Berg, Yves Vadé (eds.), Marcel Schwob d’hier et d’aujourd’hui, Seyssel : Editions du Champ Vallon, 2002. François Dosse, Le pari biographique. Ecrire une vie, Paris : La Découverte, 2005. Julio Premat, Monstruos, infames y criminales. Ficciones biográficas, de Schwob a la actualidad, Medellín : Universidad de Antioquia. Lecciones Doctorales n° 7, juillet-décembre 2010, 40 pages. Une bibliographie théorique et méthodologique, en français et en espagnol, sera distribuée lors du premier séminaire



-  Code à confirmer Linguistique appliquée : Sémiologie Texte/Image

Sabina Tabacaru
2nd semestre, mardi 9h00-12h00

Dans ce cours, nous adapterons les outils permettant de rendre compte de la créativité et de l’innovation linguistiques aux domaines du texte et de l’image. Le but sera d’analyser en termes véritablement linguistiques des phénomènes de créativité et d’innovation jusque là réservés au seul champ de la sémiotique et de la communication. Nous utiliserons des concepts de la linguistique cognitive, par exemple la métaphore conceptuelle (Lakoff & Johnson, 1980), le cadre conceptuel (frame semantics, Fillmore 1976, 1982), ou l’intégration conceptuelle (Fauconnier & Turner, 2002). Les exemples seront tirés : • de la presse écrite • de publicités textuelles et/ou graphiques récentes • d’interactions verbales et gestuelles à l’œuvre dans certains programmes télévisés et films en langue anglaise. En fin de semestre, les étudiants remettront un projet sur une étude de cas authentique de leur choix tirée des médias anglophones.

  • Bibliographie indicative
    • Lakoff, George et Johnson, Mark, Metaphors we live by, 1980.
    • Fauconnier Gilles et Turner, Mark, The way we think, 2002.
    • Fillmore, Charles J., Frame semantics and the nature of language, 1976.
    • Fillmore, Charles J., Frame semantics, 1982.



-  ELB1PAWCEdition numérique

Laurent Salters
S1 Lundi 15-18h. C 208.

Ce cours est axé entièrement sur la mise en forme de contenus écris par les étudiants. Seuls, ou bien en petits groupes, il s’agit principalement de s’initier aux pratiques d’édition numérique via des logiciels de mise en page comme In design. Un temps sera aussi consacré aux principes de base du langage html. Durant le semestre, les étudiants seront amenées à produire eux-mêmes leur propre magazines (en ligne ou bien papier).

Au-delà de l’aspect simplement technique, les étudiants vont aussi aborder des questions liées directement à la production éditoriale : quel article mettre en tête de page ? Et pourquoi ? Comment hiérarchiser l’information ? Quelle priorité donner à une photo plutôt qu’à une autre ?

Cette sensibilisation à l’édition numérique permettra aussi à l’étudiant de mieux décrypter le monde numérique d’aujourd’hui afin d’en devenir « acteur » plutôt que simple consommateur « passif ». A l’issue du cours, les étudiants doivent ainsi pouvoir être capable de prendre en charge dans le milieu professionnel la production d’une plaquette d’entreprise, d’un journal interne, d’une newsletter, d’un bulletin de communication, etc. La présence des étudiants durant le cours est un pré-requis pour éditer les contenus.

The aim of this course is to train student to master digital editing. We will use page lay out and publishing software (like Indesign). During the semeser, students will produce their own paper magazine (depending on time, they will also produce an online magazine). Beyond the technical aspects, students will also be confronting questions related to editorial publishing. How to prioritize information ? How to organize a front page ? Why publish that photo rather than tis one… ? At the end of the course, students should be able to manage editorial contents and their publication.


- ELB4PELCPratiques éditoriales en ligne

Laurent Salters
S3. Lundi 9-12h. C 209.

Ce cours doit former les étudiants à mieux saisir les enjeux autour des possibilités de mise en ligne des contenus : journaux numériques, réseaux sociaux, blogs etc. Il fonctionne en écho avec l’atelier de journalisme ou les étudiants apprennent à maîtriser les techniques rédactionnelle. En se servant notamment de Culture Xchange (site dédié MC2L), les étudiants vont maîtriser directement l’animation éditoriale du site. Outre la production de contenus, ils vont veiller à rendre le site vivant : contrôle de la Homepage et des rubriques, gestion des commentaires d’internautes, etc. En parallèle, les étudiants vont être amenés à réfléchir en terme de public cible et de ligne éditoriale. Est-ce que tel sujet s’inscrit dans les thématiques abordées par Culture Xchange ? Comment le traiter pour coller à la ligne du site ? Les étudiants travailleront en tournant sur les postes : gestion du site et production de contenus. La présence des étudiants dans ce cours est un pré-requis. Car au fur et à mesure des semaines, c’est une véritable petite équipe de rédacteurs et webmestre qui va se mettre en place et prendre des habitudes de travail. La mise en ligne des travaux sur Culture Xchange est supervisé par Laurent Salters.

In this course, students will manage an online publication : Culture Xchange. They will produce content (articles, photos) and also take care of the editorial lay out. The idea is that each student tries out each post : editor, sub-editor, webmaster, etc. At the end of the semester, students will have a much clearer picture of how a content on-line is « manufactured ». This course has a very strong input in terms of professional experience since Culture Xchange is indexed on search engines and is MC2L’s site.


-  ELB3PREC Las artes en el cine-Les arts au cinéma

Pascale Thibaudeau
1er semestre, lundi 12h-15h

Ce cours se propose d’envisager les différentes modalités de dialogue instaurées dans de nombreux films entre le langage cinématographique et les arts qu’il cite, inclut et représente, qu’il s’agisse des arts vivants comme le théâtre, l’opéra, la danse, la musique – dans une configuration de concert ou d’exécution diégétique –, ou bien des arts plastiques tels que la peinture, la photographie ou la sculpture. Que nous disent les films des œuvres et des arts non filmiques qu’ils accueillent ? Et que nous disent, sur le cinéma lui-même, ces œuvres et ces autres arts accueillis par les films ? Partant de ce principe de réciprocité, on s’interrogera sur la façon dont le cinéma pense les arts et sa place par rapport à eux. Le corpus principal de films sera puisé dans des cinématographies des trente dernières années en langue espagnole, sans exclure le recours ponctuel à d’autres aires linguistiques et culturelles, ainsi qu’à d’autres périodes. Le cours formera également à la pratique de l’analyse filmique et donnera lieu à la production de travaux critiques et analytiques pour la revue cultureXchange. Il sera dispensé en espagnol.

  • Bibliographie indicative
    • Bonitzer Pascal, Peinture et cinéma. Décadrages, Paris, Cahiers du cinéma Editions de l’Etoile, 1985.
    • CHION, Michel, La Musique au cinéma, Paris, Fayard, 1995.
    • FIANT, Anthony, FRANGNE Pierre-Henry, Mouëllic, Gilles (dir.), Les œuvres d’art dans le cinéma de fiction, Rennes, PUR, coll. « Le Spectaculaire », 2014.
    • HAMON-SIREJOLS, Christine et alii, Cinéma et théâtralité , Lyon, Aléas éditeur, 1994.
    • MURCIA, Claude et TAMINIAUX, Pierre, (dir.), Cinéma, Art(s) plastique(s), Paris, L’Harmattan, 2004.
    • RIOS, Juan A., El Teatro en el cine español, Alicante, Publicaciones Universidad de Alicante, 2000.
    • VANCHERI, Luc, Cinéma et peinture, Armand Colin, coll. « Cinéma », 2007.



-  Code à confirmer Genre, politique et société dans l’Espagne contemporaine, XIXe-XXe siècles

Mercedes YUSTA
1er semestre, jeudi 9h-12h

Ce séminaire propose une relecture de l’histoire contemporaine de l’Espagne à partir d’un questionnement sur l’articulation entre les processus politiques et sociaux et la façon dont s’élaborent les normes, les représentations et les stéréotypes sur ce que signifie être un homme ou une femme dans une société donnée. Notre point de départ est la définition de genre donnée par l’historienne Joan Scott, comme catégorie qui rend compte à la fois de l’attribution de rôles aux individus en fonction de leur sexe et des rapports de pouvoir entre les sexes. La construction de la nation espagnole depuis le début du XIXe siècle, les définitions de la citoyenneté, les luttes sociales ou la violence politique seront ainsi revisitées avec une approche de genre. Une attention particulière sera portée à la formation d’une pensée féministe et aux luttes pour l’émancipation menées par les femmes espagnoles à partir de la seconde moitié du XIXe siècle. L’articulation entre genre et “race”, qui demeure largement un impensé dans l’historiographie de l’Espagne contemporaine, sera aussi un sujet abordé au long des séances.

Au-delà même du cas concret espagnol, il s’agit également de mener une réflexion épistémologique sur la façon dont la prise en compte d’une approche de genre transforme nécessairement le récit historique, en faisant la lumière sur des processus historiques et des rapports de pouvoir souvent invisibles pour l’historiographie “traditionnelle”.

  • Bibliographie indicative, ouvrages disponibles à la bibliothèque de Paris VIII
    • Ana Aguado et Teresa Ortega (dir.), Feminismos y antifeminismos. Culturas políticas e identidades de género en la España del siglo XX, 2011.
    • Ana Aguado et Mercedes Yusta (coord.), Género, sexo y nacion : representaciones y practicas politicas en España (siglos XIX-XX), dossier des Mélanges de la Casa de Velazquez, 42 (2), 2012.
    • Nerea Aresti, Médicos, Donjuanes y Mujeres Modernas : Los ideales de feminidad y masculinidad en el primer tercio del siglo XX , 2001.
    • Marie-Aline Barrachina, Danièle Bussy Genevois, Mercedes Yusta (coord.),Femmes et démocratie : Les Espagnoles dans l’espace public (1868-1978), 2007.
    • Roberta Johnson, Maite Zubiaurre, Antología del pensamiento feminista español : 1726-2011, 2012.
    • Raquel Osborne, Mujeres bajo sospecha : memoria y sexualidad (1930-1980), 2012.
    • Géraldine Scanlon, La polémica feminista en la España contemporánea, 1868-1974, 1986.
    • Francisco Vazquez Garcia, Richard Cleminson, Los invisibles. Una historia de la homosexualidad masculina en España, 1850-1939, 2011.



Dernière mise à jour le 04/11/2017

 
 

 
 
 
Les autres articles de cette rubrique :
 
 

 
Accueil     |    Contacts     |    Plan du site     |    Mentions légales