RING


Accueil > Actualité du genre > Appels à contributions > Femmes autochtones en mouvement

Femmes autochtones en mouvement

Avant le 1er mars 2015 - Recherches féministes


Date de mise en ligne : [17-03-2014]




Pour le Vol. 30, no1 – 2017 de la revue Recherches féministes
Sous la direction de Anahi Morales Hudon et Marie Léger

Argumentaire :

Les théories féministes postcoloniales ont mis en lumière la diversité des féminismes et surtout les différentes conceptualisations de l’oppression des femmes. Parmi les féminismes ayant émergé, nous trouvons celui des femmes autochtones qui se mobilisent à travers les Amériques et se positionnent comme des actrices centrales de changement en proposant des perspectives alternatives dans leur discours et leurs formes d’action. Au-delà des différences, que traduit la mobilisation des femmes autochtones ? Qu’est-ce qui est particulier dans leurs discours par rapport à ceux d’autres formes de féminismes ?
Les luttes des femmes autochtones, souvent comprises comme ancrées à l’échelle locale, dépassent celle-ci et se trouvent désormais au niveau national et international où elles se posent comme interlocutrices principales face à l’État et à des organisations internationales. Ce numéro de la revue Recherches féministes cherchera à mettre de l’avant des analyses et des réflexions sur la spécificité des mouvements de femmes autochtones et les alliances établies avec d’autres féminismes et d’autres mouvements. Des enjeux comme la relation au territoire, la violence de même que la relation entre droits individuels et droits collectifs seront notamment explorés. Les propositions théoriques et méthodologiques des femmes autochtones seront également considérées. Ce numéro réunira donc :

1) des analyses de mouvements de femmes autochtones ou de mouvements sociaux dans lesquels le rôle et les demandes des femmes autochtones sont proéminents, ce qui permettra de mettre en évidence les enjeux auxquels les femmes font face, leurs discours et leurs formes d’action. Ces analyses pourront éclairer les alliances que les femmes autochtones ont avec d’autres mouvements, groupes et institutions dans la mise en pratique de projets et d’actions diverses ;

2) des textes sur les méthodologies mises de l’avant par les femmes autochtones, les diverses stratégies de travail dans les groupes de femmes autochtones et aussi les méthodes utilisées dans les recherches menées en collaboration ;

3) des études sur la spécificité des féministes autochtones, ses impacts et ses défis au niveau théorique pour le féminisme mais aussi au niveau pratique pour le mouvement des femmes. Y sera abordé, notamment, l’apport des perspectives théoriques portées par des féministes autochtones qui contribuent à la compréhension de la complexité de l’analyse de l’oppression des femmes ;

4) des entrevues avec des femmes autochtones qui jouent un rôle de leader : ces entrevues mettront en évidence les trajectoires individuelles et collectives de résistance. Cela pourrait contribuer à la compréhension de la lutte des femmes dans différents contextes, et ce, à travers l’art ou des actions politiques.

Les propositions (300 mots) doivent parvenir à la revue avant le 1er mars 2015. Les manuscrits (7 000 mots) doivent être soumis au plus tard le 1er mars 2016 et respecter le protocole de publication (www.fss.ulaval.ca/lef/revue/index.htm). Ils doivent être transmis au secrétariat de la revue (revuerecherchesfeministes@ccb.ulaval.ca), ainsi qu’aux responsables du numéro, Anahi Morales Hudon (anahi.moraleshudon@mail.mcgill.ca) et Marie Léger (maleger@hotmail.com).

Haut de page

Fichiers de syndication :


Statistiques :


Le site contient 4383 articles

Mots-clés aléatoires :


Info / contacts :


Navigation / Syndication :