RING


Accueil > Actualité du genre > Colloques > Education et genre. De la petite enfance à la formation professionnelle et (...)

Colloque international

Education et genre. De la petite enfance à la formation professionnelle et tertiaire

1er octobre - Université de Lausanne


Date de mise en ligne : [16-09-2010]



Mots-clés : éducation


Colloque international en collaboration avec l’Université de Genève Ecole d’études sociales et pédagogiques (EESP/HES-SO), l’Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle (IFFP)

Vendredi 1er octobre, Université de Lausanne

Présentation :

De la petite enfance à la formation professionnelle et tertiaire, de l’école à l’université, tout le système éducatif est concerné par la manière dont les filles et les garçons mais aussi les femmes et les hommes cohabitent, apprennent et se développent dans les institutions d’éducation et de formation.

Dans la classe, les stéréotypes véhiculés par le corps enseignant ont un impact fort sur le rapport au savoir des filles et des garçons. Les échanges verbaux, les supports pédagogiques, les stratégies d’enseignement sont autant de facteurs potentiellement sources de discrimination (directe ou indirecte) vis-à-vis des filles et d’inégalités. Et si l’analyse de certains résultats scolaires laisse penser que les filles réussissent bien ou mieux que les garçons, reste à interroger cette réussite en écho à la mixité, à l’orientation scolaire et professionnelle ou encore au fonctionnement des établissements scolaires et de formation.

Nouvelles Questions Féministes a consacré un numéro à ces questions : Perspectives féministes en éducation, juin 2010. L’objectif de cette publication était d’une part de faire le point sur les dernières recherches sur les inégalités genrées dans le système d’éducation-formation et d’autre part de montrer les réponses que peut apporter la recherche féministe pour construire un futur plus encourageant pour les filles.

Le colloque que nous organisons vise à redonner toute sa place à la question du genre dans l’éducation et la formation (professionnelle et tertiaire) et à poursuivre les débats initiés dans le numéro de NQF. Il aimerait permettre qu’un dialogue s’établisse entre les acteurs et actrices de l’éducation et de la formation et les chercheur·e·s des universités. Organisé autour de quatre grands moments de l’éducation scolaire, professionnelle et tertiaire par diverses institutions chargées de former les professionnel.le.s de l’éducation et les chercheur·e·s en éducation (Université de Lausanne, Université de Genève, Haute école de travail social et de la santé et Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle), il donnera une large place aux débats et tentera de d’esquisser des pistes pratiques et théoriques pour que l’éducation et
la formation deviennent plus égalitaires.

A l’occasion de ce colloque deux nouvelles publications ayant trait à l’éduca- tion et au genre seront présentées. Il s’agit d’une part de l’ouvrage collectif Le plafond de fer de l’université. Femmes et carrières dirigé par Farinaz Fassa et Sabine Kradolfer qui paraîtra aux Editions Seismo à la fin septembre et d’autre part du livre d’Adrienne Rich La contrainte à l’hétérosexualité et autres essais, qui vient de paraître sous la responsabilité de Rina Nissim et de Patricia Roux, en co-publication aux éditons Mamamélis et NQF.

Ce colloque s’adresse tant aux personnes qui appartiennent au monde univer- sitaire qu’à celles qui travaillent dans les mondes professionnels qui ont affaire avec l’éducation et la formation.

Programme et infos :

http://www.unil.ch/Jahia/site/liege/cache/off/pid/56686?actunilParam=events

Haut de page

Fichiers de syndication :


Statistiques :


Le site contient 4383 articles

Mots-clés aléatoires :


Info / contacts :


Navigation / Syndication :